var make ='';var sponsor ='';

Kia Forte5 2020 : de mieux en mieux

Kia Forte5 2020


  • La Kia Forte5 2020 se détaille à partir de 22 245 $ avant les frais de transport et de préparation.
  • Bon rapport prix-équipement, belle finition intérieure, consommation décente, coffre logeable.
  • Pas de boîte manuelle, version GT Limitée sportive en apparence, visibilité vers l’arrière problématique.

Pour ceux qui résistent toujours à la tentation d’un VUS, certains constructeurs proposent encore des voitures compactes à hayon, abordables et peu énergivores, pour transporter la petite famille et soutenir notre style de vie actif. Parmi ceux-ci, on retrouve la Kia Forte5 2020.

Fraîchement redessinée, la Forte5 concurrence la Mazda3 Sport, la Volkswagen Golf, la Honda Civic Hatchback, la Subaru Impreza, la Toyota Corolla Hatchback et la Hyundai Elantra GT. Ce n’est pas une mince tâche, surtout que le nom Forte n’a pas encore atteint la reconnaissance de marque de ses rivales. Ça prendra encore du temps.

Par contre, ceux qui connaissent ce modèle savent que la Kia Forte5 2020 offre, à l’instar des deux générations précédentes, une longue liste d’équipement pour le prix demandé. Et pas question de commercialiser une déclinaison de base dénudée qui n’intéressera personne, le PDSF de départ s’élevant donc à 22 245 $ avant les frais de transport et de préparation.

S’il est vrai que la Kia semble coûter plus cher que certains autres modèles dans sa catégorie, précisons que la version EX de base comprend des jantes en alliage de 16 pouces, un climatiseur avec buses d’aération à l’arrière, des sièges chauffants à l’avant, un volant chauffant gainé de cuir, un régulateur de vitesse ainsi qu’un système multimédia avec écran tactile de huit pouces et l’intégration Apple CarPlay/Android Auto. L’équipement de sécurité active inclut la surveillance des angles morts, l’assistance de maintien de voie, la détection de somnolence du conducteur, l’avertissement de précollision frontale avec freinage autonome d’urgence et l’alerte de trafic transversal arrière. Pas mal.

La Kia Forte5 2020 EX est équipée d’un quatre cylindres de 2,0 litres, produisant 147 chevaux et un couple de 132 livres-pied. C’est le même moteur que l’on retrouve dans la berline Forte ainsi que dans la Hyundai Elantra, avec qui la Forte partage architecture et bon nombre de composants mécaniques et technologiques. Dans le cas de la Kia, pas de boîte manuelle alors que la voiture obtient de série une automatique à variation continue, ou ce que la marque appelle IVT (pour Intelligent Variable Transmission).

Côté consommation, la Forte5 s’en tire très bien avec une cote mixte ville/route de 7,1 L/100 km, alors que seules les Civic et Corolla proposent une moyenne plus basse de quelques dixièmes de litre.

Toutefois, les déclinaisons GT et GT Limitée de la Kia Forte5 2020 sont plutôt munies du quatre cylindres turbocompressé de 1,6 litre répandu dans plusieurs autres modèles chez Kia et Hyundai. Ce moulinet génère 201 chevaux ainsi qu’un couple de 195 livres-pied entre 1 500 et 4 500 tr/min. Puissant sur papier, ce moteur turbo n’est toutefois pas aussi musclé que celui équipant la Volkswagen Golf GTI, l’une des adversaires de ces versions survitaminées de la Forte. Et ici, on fait appel à une boîte à sept rapports avec embrayage double, qui répond bien aux attentes, mais qui n’a pas la rapidité d’exécution de la boîte DSG de Volkswagen.

Facile à comprendre donc que la Forte5 GT ne menace pas la domination de la GTI au chapitre des performances et de la tenue de route, mais se débrouille bien vis-à-vis les Civic, Corolla et Impreza. Lors de notre essai hivernal, durant lequel on a dû braver l’une des pires tempêtes de neige de la saison, on a pu observer une consommation de 9,1 L/100 km. Un résultat fort honnête dans les circonstances, alors que la moyenne mixte du moteur de 1,6 litre s’élève à 8,0 L/100 km – dans la moyenne du segment.

Puisque l’on aborde le sujet de l’hiver, on déplore que les essuie-glaces soient placés si bas sur le pare-brise, en dessous de l’extrémité de capot. On ne peut donc pas les relever lors du déglaçage de la voiture, ce qui est bien frustrant. On comprend l’aspect de l’aérodynamisme, mais côté pratique, on repassera. Au moins, via l’ordinateur de bord, on peut programmer les essuie-glaces pour sortir de leur cachette, lorsque viendra le temps de remplacer les lames en caoutchouc.

Dans l’habitacle de la Kia Forte5 2020, on joue la carte de la sportivité avec un design moderne, agrémenté de garnitures argentées ici et là, un volant à base aplati ainsi que des sièges en cuir avec passepoils et surpiqûres rouges dans l’édition GT Limitée. On conserve la simplicité non seulement avec les cadrans blanc sur noir, mais aussi les rangées de boutons physiques pour régler la climatisation et la chaîne audio. L’écran tactile est un peu loin pour en faire une utilisation sans distraction, mais au moins, les zones de boutons à l’écran sont de bonne dimension.

L’accoudoir avant central est coulissant, aidant au confort des occupants, et l’on a également bien travaillé pour maximiser l’espace de l’habitacle, quoique l’occupant central arrière doit endurer un coussin ferme et une ligne de toit basse, mais la bosse dans le plancher n’est pas trop encombrante. Les piliers arrière sont larges et la lunette fortement inclinée, gênant la visibilité quelque peu. Une chance que le système de surveillance des angles morts figure de série.

Quant à la capacité du coffre, elle est somme toute généreuse, évaluée à 741 litres avec les dossiers arrière en place. Seule la Civic peut s’en approcher avec ses 728 litres, alors que la Golf n’est pas très loin derrière avec son coffre de 670 litres.

À 29 995 $, la version GT Limitée de la Kia Forte5 2020 en met plein la vue côté caractéristiques avec des roues de 18 pouces, un toit ouvrant, des phares à DEL, un climatiseur automatique bizone, une zone de recharge par induction, un régulateur de vitesse adaptatif, des sièges avant ventilés, des sièges arrière chauffants et bien plus.

Dans l’ensemble, la Kia Forte5 2020 possède de belles qualités ainsi qu’un design dynamique et agressif. Comment peut-elle se démarquer de sa concurrence? Outre son rapport prix-équipement fort intéressant, elle ne jouit pas de la réputation de durabilité de la Corolla, de la valeur de revente de la Civic, du rouage intégral de la Subaru (et maintenant de la Mazda), ni de l’agrément de conduite de la Golf. Malgré tout, sans être brillante, la Forte5 devient de plus en plus attrayante avec le temps.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';