var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Premier essai de la Toyota Sienna hybride 2021 : Le retour de la minifourgonnette

Premier essai de la Toyota Sienna hybride 2021 : Le retour de la minifourgonnette

  • Les prix débutent à 39 990 $ au Canada.

  • La traction intégrale est une option à 2 000 $.

  • La combinaison de la puissance hybride et de la traction intégrale rend la Sienna unique dans ce segment.

La nouvelle Toyota Sienna 2021 est le véhicule familial le plus intelligent que vous pouvez acheter en Amérique du Nord, point

Bien que j’aie grandi avec des familiales, que j’en ai possédé neuf (j’en ai encore trois), je suis devenu récemment un gars à minifourgonnette. Avec deux enfants qui grandissent rapidement et avec des besoins qui vont grandir en conséquence, les monospaces sont devenus mes véhicules idéaux. Et la toute nouvelle Toyota Sienna 2021 est la première fourgonnette depuis longtemps qui me rend enthousiaste à l’idée d’en posséder une.

Eh bien, ce n’est pas tout à fait vrai… Quand Volkswagen a annoncé qu’ils allaient construire et vendre l’ID.Buzz, c’est devenu la minifourgonnette de mes rêves. Le problème, c’est qu’elle sera probablement vendue à plus de 70 000 dollars et que tant que Toyota ne dévoilera pas son propre fourgon électrique, la Sienna 2021 hybride devient le choix de prédilection.

Tout compte pour Toyota

Et elle est la meilleure à tous les égards. Si les préférences en matière de style sont toujours discutables, il ne fait aucun doute que la nouvelle Sienna est différente. Certains pourraient penser que les designers de Toyota s’efforcent trop de masquer le fait que la Sienna est une minifourgonnette, mais pour ma part, j’apprécie le design qui rappelle un train à grande vitesse inspiré de la Supra. Mes seuls commentaires ici sont que les garnitures avant « L » ou non « X » sont peu attirantes et que les roues chromées sont une tendance dépassée.

Au-delà de cela, la Sienna 2021 est sans équivoque brillante. La nouvelle fourgonnette est plus longue de 80 mm et son empattement a été augmenté de 30 mm, 10 mm plus large, et 20 mm plus basse dans l’ensemble. La meilleure nouvelle mesure est que la hauteur du plancher de la Sienna est désormais inférieure de 30 mm, ce qui améliore l’accessibilité. La fonctionnalité de l’habitacle témoigne du fait que Toyota prend très au sérieux la construction d’une minifourgonnette dédiée à la vie de famille. Des poignées à deux prises de la deuxième rangée aux pare-soleil de la troisième rangée, tous les aspects sont couverts pour un confort et un bien-être maximum.

De l’espace et du confort

Comme la plupart des Sienna vendues seront probablement des 7 places, les incroyables sièges capitaine à longue glissière de la deuxième rangée plairont absolument. Il n’y a jamais eu autant de fonctionnalités intégrées dans une seule caractéristique en matière de confort, d’accessibilité et de facilité d’utilisation. En parlant de facilité d’utilisation, la Sienna offre toujours un espace de chargement impressionnant. Avec la troisième rangée relevée, 949 litres de volume profond sont accessibles. Lorsqu’elle est rangée, le volume de chargement augmente jusqu’à un maximum de 2 129 litres. Dans toute la cabine, l’espace de rangement est abondant et toutes les rangées sont équipées de connecteurs pour brancher des tablettes, des téléphones, etc.

À l’avant, maman et papa ont accès à de nombreux endroits songés pour déposer ou brancher les téléphones, ranger les clés, les mouchoirs sales et les emballages de collation. La console centrale crée un « pont » vers le grand bac central, ce qui permet d’y placer des objets plus volumineux qui ne peuvent pas tenir dans les porte-gobelets. La Sienna est une voiture familiale dans laquelle tout le monde peut s’installer confortablement.

Toutes les places assises sont reposantes, même au troisième rang. Si vous avez vraiment besoin d’une troisième rangée utile, aucun VUS ne peut rivaliser avec la rangée arrière d’un monospace. Les sièges de la Sienna offrent généralement un bon soutien, mais, à la manière typique de Toyota, les coussins des sièges inférieurs avant sont un peu courts. L’ergonomie du tableau de bord est simple et l’écran tactile de 9 pouces de série est réactif avec des menus intuitifs.

L’hybride à son apogée

Quant à la conduite de la Toyota Sienna 2021, la mentalité requise pour apprécier le véhicule est la mobilité intelligente. La Sienna est synonyme de conduite efficace et de travail bien fait. Par exemple, tout au long de ma journée de conduite, j’ai obtenu une moyenne de seulement 7,5 litres aux 100 kilomètres indiqués. Et ce, sans jamais faire d’efforts. La moyenne combinée est de 6,7 L/100 km en mode AWD et je pense que c’est réalisable.

Cela est possible grâce au moteur 4 cylindres Atkinson de 2,5 litres et aux deux moteurs électriques qui l’accompagnent, dans le cadre du système hybride Toyota. Au total, la puissance du système s’élève à 245 chevaux. La puissance est envoyée aux roues avant par une transmission à variation continue à commande électronique (ECVT) avec mode de changement de vitesse séquentiel. Mon seul grief concernant le groupe motopropulseur est la CVT qui ne « change » pas réellement de vitesse, ce qui signifie qu’elle maintient les régimes moteurs trop élevés et trop longtemps lors de l’accélération.

Très bonne routière

Les modèles AWD, un must absolu, voient un troisième moteur électrique être monté sur l’essieu arrière. Bien qu’il n’ait pas d’impact sur la puissance totale du système, son couple supplémentaire immédiat est perceptible dès un départ. L’autre avantage est que les 130 livres du moteur arrière aident à mieux répartir le poids de la fourgonnette, améliorant ainsi l’expérience de conduite.

Assemblé sur la plateforme mondiale de Toyota, le Sienna n’a jamais été aussi bien accordé. La suspension, avec un réglage sport pour la XSE, offre un amortissement décent sur les surfaces plus rugueuses. Mieux encore, la maniabilité et la réactivité générale du châssis sont très bonnes. J’irais même jusqu’à dire excellent (pour un monospace et la plupart des VUS à 3 rangées) pour le XSE FWD avec des roues de 20 pouces.

C’est le retour de la minifourgonnette

Malheureusement, aussi convaincante que soit la Toyota Sienna 2021, où aussi sage qu’elle puisse être, elle continuera de vivre dans l’ombre des VUS. Les perdants ici ne sont pas les constructeurs, non, seulement vous/nous les consommateurs qui se disent que les VUS sont aussi fonctionnels que les monospaces et que, de toute façon, ils ne sont pas cool.

Cependant, si vous êtes cool (et sage) et que vous achetez une minifourgonnette, le millésime 2021 est une bonne année, car tous les modèles sont mis à jour. La Chrysler Pacifica, la Honda Odyssey et la Kia Sedona ont toutes fait l’objet d’améliorations. Et si la Sienna n’est que le premier nouveau monospace 2021 que je conduis, je suis déjà convaincu que c’est celui qu’il faut acheter.

Avec sa traction intégrale, son impressionnante consommation de carburant, ses technologies de pointe et un look original, je prendrais bien une XLE AWD en rouge rubis, merci.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';