var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai routier Ford Bronco Sport 2021 : un succès quasi assuré

Essai routier Ford Bronco Sport 2021 : un succès quasi assuré

Ford Bronco Sport 2021


  • Le Ford Bronco Sport 2021 se détaille à partir de 32 299 $ avant les frais de transport et de préparation.

  • Polyvalence indéniable, capacités hors route, design attrayant.

  • Dossiers arrière non inclinables, moteur de 1,5 litre peu raffiné, prix élevé pour un utilitaire sous-compact.


Le tout nouveau Ford Bronco Sport 2021 s’amène dans le segment des utilitaires sous-compacts, et contrairement à plusieurs concurrents proposés avec un ensemble plus robuste en apparence, ce petit camion du constructeur américain possède de véritables qualités hors route et un style baroudeur.

En faisant renaître le légendaire Ford Bronco pour enfin donner au populaire Jeep Wrangler un rival naturel, on a également eu la main heureuse en concevant un modèle plus petit, qui partage l’architecture du Ford Escape, mais qui emprunte des éléments de design du Bronco. On se retrouve avec un nouveau modèle ayant coûté moins cher à commercialiser, et qui risque d’attirer une nouvelle clientèle chez Ford.

En fait, le Ford Bronco Sport 2021 risque même de voler des ventes à l’Escape, devenu plus rondelet et, disons, mignon depuis sa refonte pour le millésime 2020. Parce que la tendance actuelle favorise les utilitaires à l’apparence plus musclée, dotés de prétentions hors route – qu’elles soient fondées ou non. Le Bronco Sport affiche une allure carrée et robuste, avec de très courts porte-à-faux permettant des angles d’attaque et de sortie, soit de 21,7 et 30,4 degrés respectivement dans le cas de déclinaisons Base, Big Bend et Outer Banks, et de 30,0 et 32,8 degrés pour la version Badlands. Parmi les sous-compacts, seuls les Jeep Renegade Trailhawk et Jeep Compass Trailhawk font mieux.

Deux motorisations sont disponibles. Dans les variantes de base, Big Bend et Outer Banks, on a droit à un trois cylindres turbocompressé de 1,5 litre, produisant 181 chevaux et un couple de 190 livres-pied, jumelé à une boîte automatique à huit rapports. La version Badlands profite d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres, bon pour 250 chevaux et un couple de 277 livres-pied.

Avec le moteur de 1,5 litre, le Ford Bronco Sport 2021 affiche une cote de consommation mixte ville/route de 8,9 L/100 km, alors qu’avec le moteur de 2,0 litres, la moyenne s’élève à 10,1 L/100 km. Dans les deux cas, on peut faire le plein d’essence ordinaire. Lors de notre essai de la version Badlands, nous sommes arrivés exactement au même résultat que les calculs établis par Ressources naturelles Canada, c’est-à-dire 10,1 L/100 km.

Évidemment, le rouage intégral figure de série dans le Bronco Sport, et celui-ci comprend un système de modes de conduite, plutôt la norme dans les véhicules neufs aujourd’hui. Nommé G.O.A.T., acronyme de Goes Over Any Type of Terrain, ou « franchit tous les types de terrain » en français, ce système propose cinq modes dans les versions de base, Big Bend et Outer Banks : Sand (sable), Slippery (glissant), Sport, Eco et Normal. La version Badlands plus habile ajoute les modes Rock Crawl (roches) et Mud/Ruts (boue/ornières).

Dans le Badlands, on a aussi droit à un verrouillage 4×4 avec une répartition de puissance fixe de 50/50, un verrouillage du train arrière et un limiteur de vitesse réglable, le tout pour franchir des obstacles et des surfaces périlleuses en conduite hors route. Bref, un véhicule très habile hors des sentiers battus, et enfin, un concurrent de taille pour les modèles Jeep qui ont longtemps été les champions à ce chapitre.

Sur la route, le Ford Bronco Sport 2021 affiche un bon comportement, avec un amortissement confortable et une bonne insonorisation. Avec sa garde au sol élevée, ce n’est pas un utilitaire conçu pour dévorer les routes sinueuses, bien entendu, mais pour la conduite de tous les jours, le petit Bronco est franchement agréable. On doit toutefois souligner le manque de raffinement du moteur de 1,5 litre, bruyant en accélération de surcroît.

Le design de l’habitacle n’est pas à couper le souffle, mais n’offusquera vraisemblablement personne non plus. La qualité des matériaux est honnête et l’assemblage l’est tout autant, alors qu’on semble plutôt avoir misé sur la durabilité des plastiques et du recouvrement des sièges, sans compter une facilité de nettoyage. On y retrouve un nombre suffisant d’espaces de rangement dont, en option, des pochettes à fermeture éclair dans les dossiers de sièges et un compartiment dissimulé sous le coussin de la banquette arrière. On déplore toutefois que l’angle des dossiers arrière ne soit pas réglable.

De nombreux accessoires sont disponibles, tels qu’un panneau amovible séparant l’aire de chargement en hauteur et qui se déplie pour former une table de service, des crochets pour arrimer de l’équipement ainsi que des tapis protecteurs en caoutchouc. En ouvrant le hayon, on a même droit à un ouvre-bouteille intégré. Puisqu’il s’agit d’un « gros » modèle sous-compact, son volume cargo est le plus grand du segment, atteignant 1 846 litres, et la lunette arrière peut s’ouvrir indépendamment du hayon, une caractéristique devenue rare, mais qui s’avère toujours aussi pratique.

Parmi l’équipement disponible, on note une clé intelligente, un climatiseur automatique bizone, des sièges avant à réglage électrique, un démarreur à distance, des sièges avant et un volant chauffants, un toit ouvrant, une sellerie en cuir, une zone de recharge par induction et une chaîne audio B&O à 10 haut-parleurs. Chaque déclinaison du Ford Bronco Sport 2021 comprend le système multimédia SYNC 3 avec écran tactile de huit pouces, l’intégration Apple CarPlay et Android Auto et une borne Wi-Fi 4G LTE (forfait de données en sus).

Les systèmes de sécurité avancés tels que la surveillance des angles morts, le freinage autonome d’urgence, l’avertissement de sortie de voie et les feux de route automatiques figurent de série, alors que le régulateur de vitesse intelligent et l’assistance de la direction sont livrables.

Se détaillant à partir de 32 299 $ avant les frais de transport et de préparation, le Ford Bronco Sport 2021 n’est pas très abordable pour un utilitaire sous-compact, alors que la plupart de ses concurrents équipés d’un rouage intégral, dont le Chevrolet Trailblazer, le Kia Seltos, le Nissan Qashqai, le Hyundai Kona, le Mitsubishi RVR, le Subaru Crosstrek et autres, affichent des PDSF de base sous les 30 000 $. Toutefois, en comparant le Ford aux versions Trailhawk des Jeep Renegade et Compass, la fourchette de prix est similaire, et le constructeur s’attend à ce que des consommateurs le choisissent plutôt que d’opter pour un utilitaire de taille compacte.

Difficile de ne pas apprécier la version Badlands tout équipée à 40 299 $, qui comprend les systèmes plus poussés pour la conduite hors route et le moteur plus puissant. En revanche, un Bronco Sport Big Bends à 34 299 $ ou un Outer Banks à 37 799 $ fait amplement l’affaire pour se rendre au chalet dans le fond des bois.

Attrayant, habile et relativement bien équipé, le Ford Bronco Sport 2021 devrait voir sa popularité s’accentuer au fil du temps, s’agissant d’un véhicule pas trop énergivore, à la mode et indéniablement polyvalent.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';