var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai rapide: Jeep Renegade Trailhawk 2015

Essai rapide: Jeep Renegade Trailhawk 2015

FCA nous a conviés à une journée de tests hivernaux de l’ensemble de sa gamme équipée de traction intégrale et de système 4X4 sur le circuit d’ICAR à Mirabel. Dans le lot, un jovial petit aventurier a particulièrement attiré mon attention, le Jeep Renegade 2015. Inutile d’insister sur le fait que je me suis littéralement jeté dessus pour en faire un essai rapide!

Jeep Renegade Trailhawk 2015

Jeep Renegade Trailhawk 2015

FCA nous a conviés à une journée de tests hivernaux de l’ensemble de sa gamme équipée de traction intégrale et de système 4X4 sur le circuit d’ICAR à Mirabel. Dans le lot, un jovial petit aventurier a particulièrement attiré mon attention, le Jeep Renegade 2015. Inutile d’insister sur le fait que je me suis littéralement jeté dessus …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 95%
Habitacle - Espace - 90%
Sur la route - Confort - 85%
Sur la route - Performance - 80%
Sur la route - Agrément de conduite - 70%
Hivers - 95%

86%

Votre évaluation: 4.55 ( 2 votes)

Il n’y a pas de doute que le Jeep Renegade est l’un des produits les plus attendus de l’année. Avec un prix de base tout juste en dessous des 20 000 $, il fera sensation auprès des amateurs de VUS. On retrouve la carte de visite de Jeep avec un style affirmé presque coquin et surtout la possibilité d’obtenir toutes les capacités reconnues de la marque.

Le pouvoir d’attraction

Le design est légendaire et unique dans l’industrie automobile. Tout le monde rêve un jour ou l’autre de prendre le volant d’un de ces véhicules et d’aller jouer dans la « bouette ».

Avec le Renegade, on adopte toutes les caractéristiques propres à Jeep. La calandre arbore ses sept bandes verticales, les blocs optiques sont bien ronds et l’on intègre des appliques de protection de couleurs contrastantes tout autour du produit. Il n’y a pas de doute qu’il s’agit d’un aventurier dans l’âme.

Bien que techniquement dans le segment des utilitaires sport sous-compacts, il n’est pas si petit que ça. Sa taille haute lui donne même des airs massifs et ce fait est accentué par l’absence de courbe. Jeep fait sa propre apologie comme en témoigne la quantité presque infinie d’appliques et de subtils détails un peu partout autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Dans chaque cas, on découvre une silhouette, une calandre ou encore le nom Jeep dans tous les racoins du véhicule.

Ça, ce n’est pas petit!

La superficie de la cabine est vraiment généreuse. Quatre personnes de grandes tailles peuvent y être et en tout confort. La hauteur du toit aide pour beaucoup. La seule restriction est au niveau de la largeur.

Le style extérieur est expressif et il en va de même pour la planche de bord. Comme je le disais, c’est très décoré, un peu trop. Il y a toutefois un élément que j’ai vraiment trouvé sympathique au niveau de la nacelle d’instrumentation. On découvre une tâche reproduisant de la boue à la base du tachymètre. Ça fait très Jeep!

J’ai apprécié la présentation à multiples paliers qui segmente bien les différentes zones de commodités. L’ergonomie parait intéressante et l’équipement est très complet dans mon Trailhawk. La position de conduite est aussi très agréable. Nous sommes assis haut et la visibilité est majoritairement bonne, et ce même si les piliers sont particulièrement massifs. Selon la version, on peut compenser dans des détecteurs d’angles morts.

Des versions pour tous les goûts

L’une des forces de Jeep est d’être en mesure d’offrir plusieurs gammes au sein même d’une seule appellation. Tout comme ses grands frères, le Renegade vient avec de multiples versions.

D’entrée de jeu, on retrouve le Sport qui est livrable à 19 990 $ en mode traction seulement. Pour avoir le système 4X4, on doit faire un onéreux bond de 6 000 $. À 25 990 $, on tombe à égalité avec l’édition North TA et le Cherokee de base… Dans le cas du North, pour l’obtention du 4X4, on ajoute 2 500 $ à 27 495 $. Pour les Sport et North, c’est un L4 de 1.4 litre turbo de 160 chevaux avec un couple intéressant de 184 lb-pi.

Puis viennent, les deux gammes qui vont attirer le regard, les Trailhawk et Limited. Dans le cas de l’aventurier, on parle de 31 145 $ et de 32 295 $ pour le second.

Avec elles, on obtient la motorisation la plus puissante soit le L4 de 2.4 litres de 184 ch et 177 lb-pi. Les deux moteurs sont livrables en automatique avec la boite à neuf rapports alors que le 1.4 arrive de base avec une manuelle à six embranchements. Je dois souligner que pour le moment, l’entreprise n’a toujours pas dévoilée les côtes de consommation officielles concernant le Renegade.

Comme il se doit, plus on monte dans la gamme, plus il y a d’accessoires. L’acheteur devra être vigilant, car les commodités en options sont nombreuses et dans le pire des cas, on atteint presque 40 000 $ pour un Limited complètement équipé.

Comportement et aptitudes

Il faut que je spécifie d’entrée de jeu que mon essai du Jeep Renegade 2015 était particulièrement limité dans le temps, il ne s’agit donc que de premières impressions.

Ayant le Trailhawk, j’avais la mécanique la plus puissante. J’avoue avoir trouvé qu’il répondait bien à la vocation du produit. Les accélérations ne sont pas nécessairement vives, ni même sportives, mais elles cadrent bien avec nos attentes. Il est certain que ce moteur est assez bruyant en tout temps et particulièrement au départ. La transmission est intéressante dans sa gestion, mais les premiers rapports se montrent, tout comme dans le Cherokee, plutôt saccadés. C’est sous toute réserve, mais la direction semble avoir deux personnalités. À basse vitesse, elle répond bien, mais dès que l’on excède les 70 km/h, elle m’a apparu beaucoup plus floue au centre, à un point tel que je devrais constamment corriger ma trajectoire.

Étant un Jeep, il est possible d’obtenir l’accréditation « Trail Rated » pour les activités hors route. Deux rouages sont livrables selon la gamme. Le premier est le Jeep Active Drive pour l’édition North et le Limited. Le Trailhawk reçoit le Jeep Active Drive Low. Dans les deux cas, on désaccouple l’essieu arrière pour favoriser un mode de traction lorsque les conditions l’autorisent. Ce fait réduit la consommation d’essence. Tous deux arrivent avec un programme de gestion Select-Terrain qui permet de choisir sur quel type de surface il évolue : Auto/Snow/Sand et Mud et Rock. Le système sera en mesure de diriger selon ses besoins d’adhérence la puissance aux roues.

Conclusion

Il n’y a maintenant plus aucun doute, le Jeep Renegade 2015 sera un véritable succès. Il met tout en place pour rendre l’expérience Jeep bien réelle, et ce même s’il s’agit de l’un des plus petits de la gamme. L’acheteur devra toutefois être vigilant quant aux options, car il se pourrait très bien que le prix d’attraction de moins de 20 000 $ ne finisse que par être un leurre.

Jeep Renegade Trailhawk 2015: 37 530 $

Moteur : L4 2.4 litres DACT

Puissance : 184 chevaux à 6 400 tr/min

Couple : 177 lb-pi à 4 400 tr/min

Transmission : Automatique à neuf rapports

Consommation (Ville) : N/D

Consommation (Route) : N/D

Consommation (Observée) : N/D

Images Jeep Renegade Trailhawk 2015

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';