var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Mercedes va produire deux VUS électriques en Alabama

Mercedes va produire deux VUS électriques en Alabama

Mercedes-Benz Vision EQS | Photo: Mercedes-Benz

Depuis quelques mois, les annonces sur les stratégies électriques à court, moyen et long terme sont devenus monnaie courante. Chaque constructeur expose ses objectifs, ne serait-ce que pour rassurer le public qui aspire à changer de mode de propulsion.

Cette fois, c’est au tour de Mercedes-Benz de revenir à la charge avec son programme baptisé Ambition 2039, l’année qu’a choisi le constructeur à l’étoile d’argent pour devenir carboneutre. Mercedes-Benz veut en premier lieu que plus de la moitié de ses véhicules vendus soient des modèles hybrides rechargeables et purement électriques d’ici 2030. Mais à court terme, le géant de Stuttgart veut enfin augmenter sa production dans le segment électrique, et ce, à compter de l’an prochain.

En effet, la production de la berline EQS sera lancée au cours de la première moitié de 2021 à l’usine allemande de Sindelfingen. Cette grande berline qu’on peut qualifier de « Classe S purement électrique » sera suivie par le multisegment urbain EQA, ce dernier qui sera assemblé à l’usine chinoise de la marque. Notez également que la production de ce multisegment cousin du GLA à essence est déjà en branle à l’usine de Rastatt en Allemagne.

Un autre multisegment compact, l’EQB, sera quant à lui produit à l’usine de Kecskemet, en Hongrie, mais également à l’usine de Beijing à compter de 2021. Finalement, la berline EQE, une voiture équivalente à la Classe E en termes de dimensions, sera elle aussi assemblée à partir de 2021, à l’usine de Beijing en Chine, mais également aux installations de Bremen en Allemagne.

Plus près de nous, Mercedes-Benz a aussi l’intention de faire appel à son complexe de Tuscaloosa en Alabama où deux nouveaux véhicules utilitaires sport seront assemblés, soit l’EQS et l’EQE, tandis que les blocs de batteries seront aussi assurés par de nouvelles installations connexes à l’usine actuelle. La production de ces nouveaux modèles va toutefois débuter en 2022, les véhicules qui vont partager la ligne de montage avec les modèles munis de motorisations thermiques.

Le constructeur affirme que cette stratégie globale – avec plusieurs sites d’assemblage et de production de batteries – est rendue possible grâce aux investissements réalisés il y a plusieurs années pour faciliter le virage électrique de la marque allemande. Au final, ces investissements vont améliorer la flexibilité du constructeur pour répondre à la demande sans cesse croissante pour des véhicules électrifiés. Autrement dit, plus l’engouement pour les véhicules électrifiés sera fort, plus la production de ceux-ci va augmenter.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';