var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Premier essai routier de la Audi AI:ME : la prochaine phase de l’évolution au CES

Premier essai routier de la Audi AI:ME : la prochaine phase de l’évolution au CES

The Audi AI:ME at CES 2020 | Photo: Audi

Le Consumer Electronics Show 2020 fait partie de ce qui s’en vient dans les nouvelles technologies et en partie dans le ciel. Il y a des choses ridicules qui ont été rêvées et dévoilées au CES, y compris des idées qui ont couté des centaines de millions de dollars à développer et que nous ne verrons peut-être jamais mises en pratique.

Les constructeurs automobiles sont sur la bonne voie et le CES est devenu le premier évènement automobile au mois de janvier malgré le Salon de l’auto de Detroit. Le CES est devenu si important pour les constructeurs automobiles que Detroit a déplacé son spectacle en juin pour ne pas être enterré dans le battage médiatique qui sort de Las Vegas. Audi a été le premier constructeur automobile à reconnaitre le potentiel et l’importance du CES lors de son premier passage en 2011.

Cette année, Audi a apporté son concept Audi AI:ME à Vegas et a demandé aux journalistes de prendre le volant sur le toit de l’hôtel Aria sur la Strip. Mais dans la AI:ME, le volant disparait.

Le concept qui nous attendait est le même qui a été dévoilé à Shanghai l’an dernier. Il fait partie d’une série de quatre concepts Audi AI conçus pour divers environnements automobiles. L’Audi AI:CON est un véhicule autonome de luxe haut de gamme, l’AI:RACE est destiné à la piste et l’AI:TRAIL est un tout-terrain autonome.

L’Audi AI:ME, c’est la mobilité urbaine. Il a à peu près la taille d’une Audi A3 bien que ses panneaux extérieurs massifs, ses énormes roues de 23 pouces et son intérieur épuré le rendent plus gros. Audi considère l’Audi AI:ME comme le premier pas vers une éventuelle voiture urbaine à la fois électrique et autonome. Il n’est pas entièrement autonome et dispose toujours d’un volant, mais ce dernier peut se rétracter dans une petite table devant le « conducteur » dans la plupart des situations.

L’idée ici est qu’à l’avenir, la plupart des zones urbaines, des banlieues et des autoroutes seront adaptées aux véhicules autonomes. Votre voiture vous conduira au travail, chez IKEA ou à la maison de vos parents en dehors de la ville. Cela dit, la cartographie de chaque route peut prendre un certain temps, ou les conditions météorologiques peuvent affecter l’efficacité des technologies de conduite autonome. C’est là que ce volant escamotable entre en jeu. Vous pouvez toujours conduire l’Audi AI:ME, mais Audi pense que la plupart d’entre nous préfèreront se détendre et laisser la voiture gérer tout cela.

Qu’est-ce que je fais maintenant ?

The Audi AI:ME at CES 2020 | Photo: Audi

Cette année au CES, Audi a voulu répondre à l’éventuelle question de savoir quoi faire lorsque la voiture se conduit seul. Alors que la AI:ME manœuvrait le long d’un petit parcours sur un toit de Vegas, mon collègue et moi avions un casque de réalité virtuelle qui nous montrait en train de voler à travers un magnifique paysage de montagne en Chine. Je pouvais m’imaginer faire cela le matin et me détendre sur la bande sonore apaisante. C’est bien mieux que de s’inquiéter du chauffeur qui tripote Google Maps sur son téléphone ou qui évite désespérément ce taxi qui convergeait d’une manière ou d’une autre.

La voiture se connectera éventuellement à votre téléphone et adaptera son divertissement à vos préférences. Comme nous l’a dit Hildegard Wortmann de Audi après notre premier contact avec la Audi AI:ME, il s’agit d’une voiture qui connaitra son propriétaire et fera tout son possible pour lui faciliter la vie. La voiture peut même nous connaitre mieux que nous-mêmes. Une déclaration effrayante, mais c’est là que nous nous dirigeons. Peut-être.

Certaines choses me viennent à l’esprit lorsque je pense à ce premier essai routier dans le concept urbain autonome de Audi. Tout d’abord, si vous supprimez tous les éléments VR et autonomes, le concept Audi AI:ME était un endroit idéal pour passer du temps. C’est un jeu d’enfant pour entrer et sortir, il y a beaucoup d’espace à l’intérieur et les matériaux sont de première classe. À tout le moins, Audi devrait utiliser le prototype comme point de départ pour ses futurs produits.

Deuxièmement, il y aura un moment dans le futur où nous aurons besoin de quelque chose à faire dans nos voitures parce que nous ne conduirons certainement pas. Les constructeurs automobiles doivent faire preuve de créativité et l’idée de la réalité virtuelle d’Audi est un excellent point de départ. Je ne suis pas sûr de vouloir que ma voiture décide de ce que j’aime pour moi, mais nous traverserons ce pont quand nous y arriverons.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';