var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Renault dévoile le prototype R5 électrique

Renault dévoile le prototype R5 électrique

RENAULT VISION – FORMAT 16–9

En ce mois de janvier 2021, le groupe Renault avait un message à lancer au monde entier, à l’industrie automobile et aux passionnés de la marque : le constructeur français est en pleine Renaulution, le losange qui poursuit son virage vert afin de devenir le « panel de produits le plus vert d’Europe d’ici 2025 », selon ce qu’affirme la division automobile française. Voilà un discours qu’on entend de la bouche de tous les dirigeants de constructeurs automobiles de nos jours et Renault d’y échappe pas. Mais, quel est le rapport avec l’Amérique du Nord, à part peut-être le lien fort avec Nissan? En réalité, aucun puisque Renault n’a pas l’intention de revenir de ce côté-ci de l’Atlantique pour le moment.

Mais, avec la présentation du Prototype R5, un superbe clin d’œil à la voiture Renault qui a connu le plus grand succès au Canada – surtout au Québec il faut l’avouer –, le constructeur va assurément faire vibrer les inconditionnels de la citadine française qui a sillonné les routes du pays dans les années 80 et 90. De nos jours, il ne reste qu’une poignée de ces puces françaises chez nous, mais le souvenir et la nostalgie sont intacts. La Renault 5 occupera toujours une place de choix dans le cœur des passionnés de voitures européennes.

En bonne voiture compacte d’avenir – puisque le designer de la marque, Gilles Vidal, confirme à la fin de sa présentation que le prototype deviendra un modèle de production –, le prototype R5 fait appel à un groupe motopropulseur électrique. La silhouette est incontestablement celle d’une Renault 5, avec un brin de modernité bien entendu. À l’avant, les blocs optiques, même s’ils sont aux DEL, rappellent étrangement ceux de la belle époque, tandis que le toit plat et la fenestration linéaire rappellent le modèle originel. Les feux de position à l’arrière sont aussi nostalgiques, tout comme cette trappe d’aération sur le capot devant le conducteur qui, dans ce cas-ci, fait office de trappe pour brancher le câble de recharge lorsque la voiture a besoin d’énergie. Même la portion arrière abrite un logo «  à la sauce rétro » entre les deux feux logés plus haut qu’à l’habitude.

Cette future R5, même si les chances de la voir débarquer chez nous sont nulles, fera partie de cette stratégie de présenter pas moins de 14 nouveaux modèles d’ici 2025, dont sept modèles purement électriques. C’est bien dommage que le marché nord-américain soit centré sur la mode des véhicules utilitaires et autres multisegments, car une Renault 5 moderne pourrait connaître du succès… si le marché automobile local ressemblait à celui des années 80!

Tristement, cette jolie R5 électrique va rester « confinée » au vieux continent.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';