var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Premier Essai Mercedes-Benz EQB 2022 : petit VUS électrique de luxe prometteur

Premier Essai Mercedes-Benz EQB 2022 : petit VUS électrique de luxe prometteur

 

Le Mercedes-Benz EQB 2022 dévoilé au Salon de Munich plus tôt cette année est un tout nouveau VUS compact entièrement électrique qui fera son entrée sur le marché Canadien au printemps prochain.

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

Si le Mercedes-Benz EQB électrique que nous conduisons dans la ville natale de Mercedes-Benz à Stuttgart, en Allemagne, ressemble au GLB que nous connaissons et que beaucoup d’entre nous aiment, c’est parce qu’il s’agit à peu près d’un GLB. Il a toujours les lignes d’un VUS GLS rétréci, a toujours cinq ou sept places assises et il est doté lui-aussi d’un système de traction intégrale 4Matic.

 

L’équivalent électrique du Mercedes-Benz GLB

 

Il y a bien sûr des différences, certaines petites et une majeure : ce panneau noir brillant qui se trouve là où nous voyons généralement les grilles de la calandre? Il est là parce que derrière, il n’y a pas de radiateur car il n’y a pas de moteur pour le refroidir. Ce « GLB » remplace le « GL » par EQ car c’est un véhicule entièrement électrique sans moteur à combustion interne. Il n’y a qu’une batterie dans le plancher et des moteurs électriques sur les essieux avant et arrière, d’où sa désignation « 4Matic ».

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

En plus de la calandre, il y a de nouveaux phares reliés par une barre lumineuse, de nouveaux feux arrière, également reliés par une barre lumineuse, des roues spéciales… et c’est à peu près tout. Au fur et à mesure que les véhicules électriques prennent une plus grande part du marché automobile, les constructeurs semblent vouloir s’éloigner du design trop distinct, se disant que les consommateurs ne cherchent plus vraiment à annoncer à tout le monde qu’ils conduisent un VÉ.

 

Cependant, ce que le nouveau traitement stylistique des carénages avant a fait, c’est de créer un look plus net ainsi qu’un look plus aérodynamique, de sorte que vous obtenez une conduite plus silencieuse et plus efficace. Ces facteurs sont souvent une grande raison pour laquelle un acheteur peut opter pour un véhicule électrifié. Avant qu’ils n’aient plus le choix, bien sûr.

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

À l’intérieur, à part les buses de ventilations entourées d’un fini or rose et quelques fioritures stylistiques d’aspect numérique sur le tableau de bord, vous ne trouverez pas grand-chose de différent dans le EQB de ce que vous auriez dans le GLB.

 

Ce qui m’intéressait le plus en tant que personne de grande taille, c’était de savoir si l’intérieur de l’EQB – avec tout ce train de roulement électrique placé dans le plancher – était capable de conserver un aspect crucial qui rendait l’intérieur du GLB si génial : l’excellent espace pour la tête qu’il avait pour un si petit véhicule.

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

Vous perdez un peu par rapport au GLB, mais seulement à hauteur d’environ 20 millimètres de hauteur libre et de certains rangements sous le plancher perdus également. Sinon, les première et deuxième rangées sont très spacieuses pour les adultes et bien que les coussins des sièges inférieurs soient un peu plats à mon goût, ils facilitent le pliage du dossier.

 

Le Mercedes-Benz EQB est un VUS électrique à trois rangées

 

En parlant de sièges : il existe une option à trois rangées, ce qui fait de l’EQB l’un des deux seuls véhicules électriques vendus au Canada avec trois rangées de sièges. J’étais un peu sceptique à l’idée que la troisième rangée de l’EQB soit en mesure d’accueillir plus que des sièges pour enfant (ce que vous pouvez installer; il y a des loquets dans les deuxième et troisième rangées), mais l’espace à la troisième banquette était plus généreux que je ne l’avais imaginé.

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

La deuxième rangée coulisse d’avant en arrière, de sorte que ceux qui y sont assis peuvent donner aux occupants de la troisième rangée un peu plus d’espace pour respirer. J’ai pu m’asseoir sans avoir les genoux dans la poitrine – il y a un joli repose-pieds sous la deuxième rangée – ce qui est une victoire pour un véhicule de cette taille.

 

Conduite confortable avec une puissance adéquate

 

La puissance est évaluée à 288 chevaux et 383 livres-pied de couple, transmis aux quatre roues et uniquement aux quatre roues; il y a un modèle à traction EQB 300 disponible, mais pas au Canada où nous obtenons le EQB 350 4Matic comme notre seul choix pour le moment. Même avec la traction intégrale, cependant, vous envisagez toujours une autonomie de 419 kilomètres (tel que déterminé par le cycle d’essai de l’UE ; nous n’avons pas encore de chiffres nord-américains), ce qui est raisonnable, surtout compte tenu de tout ce qui va dans la gestion de cette autonomie.

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

On pense notamment au système de navigation, qui configurera automatiquement un « plan de charge » pour vous dès que vous sélectionnerez votre destination. Vous choisissez votre destination comme vous le feriez avec n’importe quel autre système de navigation, mais si c’est loin, le système intégrera également des points de chargement.

 

Préserver l’autonomie

 

De plus, il peut vous dire combien de charge vous aurez une fois arrivé, et combien de temps vous devrez vous brancher (l’EQB est équipé d’un système de charge rapide de de 100 kW permettant de passer de 0 à 80 % de charge en 30 minutes) une fois sur place pour vous rendre à votre prochain arrêt. Ce chiffre peut également être modifié via le système. Pour ceux et celles qui souffrent d’anxiété par rapport à l’autonomie, ils peuvent faire en sorte qu’ils ne descendent jamais en dessous de 20, 30, 40 km, etc. avant d’arriver à un point de charge.

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

Vous pouvez également essayer d’élargir votre autonomie en utilisant les palettes montées sur le volant et normalement réservées aux tâches de changement de vitesse. Ici, ils modifient la quantité de régénération de puissance que vous obtenez lorsque vous relâchez l’accélérateur. Vous pouvez choisir parmi trois niveaux prédéterminés ou opter pour « auto », qui lit ce qui se passe autour de vous et décide de la quantité de régénération à offrir.

 

Puisqu’il s’agit d’un véhicule à traction intégrale avec une boîte automatique à 1 vitesse à entraînement direct, la livraison de puissance est incroyablement rapide, surtout si vous sélectionnez le mode Sport. De plus, le EQB se débrouille bien à grande vitesse, ce que j’ai pu tester sur une portion libre de l’autoroute ici en Allemagne qui a permis d’atteindre près de 160 km/h. Pas mal pour un véhicule électrique.

 

Confortable. Voilà le mot à utiliser quand il s’agit de décrire l’expérience de conduite de l’EQB. C’est un véhicule qui a été bien réglé pour absorber les bosses que les routes publiques nous offrent en cadeau. Il est solide – de la fermeture de la porte à la façon dont il gère le béton fissuré – pour un si petit véhicule.

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

Vous flottez sur la chaussée, des amortisseurs adaptatifs bien réglés mesurant presque tout ce qui est jeté sous vos pneus. La forme du Mercedes-Benz EQB est suffisamment lisse pour réduire le bruit du vent et le bruit du moteur et à part les bourdonnements et les sifflements de l’espace que tous les véhicules électriques semblent émettre, l’habitacle demeure très silencieux.

 

Ensuite, avec la batterie faisant sa part pour abaisser le centre de gravité et maintenir l’EQB assez à niveau dans les virages (réduire quelque peu l’effet déstabilisant des sièges plats), vous avez un véhicule qui se comporte très bien, que ce soit en conduite détendue ou sportive.

 

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

Mercedes-Benz EQB 2022 | Photo: Dan Heyman

 

Ayant conduit à la fois le GLB 250 et le GLB 35 AMG avant mon premier contact avec le nouveau Mercedes-Benz EQB 2022 et les appréciant tous les deux, j’étais à la fois prudent et j’avais de grands espoirs pour le nouveau VUS électrique de Mercedes-Benz. Il n’allait jamais offrir les sensations fortes de l’AMG, mais il n’est certainement pas lent et il est plus confortable que le GLB.

 

Il reste à connaitre le prix de départ, mais parions que Mercedes-Benz aura fait ses devoirs. Le Mercedes-Benz EQB 2022 a certainement tous les atouts pour se démarquer à condition que son prix soit raisonnable.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';