var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / La Tesla Model S Performance encore plus rapide à l’accélération

La Tesla Model S Performance encore plus rapide à l’accélération

L’un des éléments qui fait en sorte que les véhicules Tesla connaissent autant de succès auprès du public est l’agrément de conduite. Déjà, la toute première voiture à porter l’écusson de la marque californienne – la Tesla Roadster qui reposait sur une plateforme de Lotus Elise – pointait directement vers une union de l’énergie électrique au plaisir de conduire. La Model S qui a suivi a fait de même et s’inscrit également dans le palmarès des voitures les plus rapides à l’accélération, et ce, depuis l’introduction du modèle P100D, la plus rapide de la gamme à ce jour.

Or, il semble que ce n’est pas assez pour le constructeur qui a même changé le temps d’accélération à 96 km/h (ou 0-60 milles à l’heure) sur son site web américain. En effet, le temps qui était auparavant fixé à 2,5 secondes vient d’être abaissé à 2,3 secondes. Au Canada, où l’accélération est plutôt calculée en km/h, la Model S Performance est dorénavant capable d’atteindre cette cadence (0-100 km/h) en 2,5 secondes, en hausse par rapport au temps de 2,7 secondes affiché sur le site web de l’entreprise au préalable.

Déjà, la Model S Performance était considérée comme l’une des voitures les plus rapides à l’accélération à l’échelle mondiale, mais avec un temps de 2,5 secondes pour le 0-100 km/h, il s’agit clairement d’un exploit, pour une voiture de ce prix. Disons seulement que pour réussir de telles accélérations à bord de voitures de production, il faut accepter de débourser pas mal plus que les 137 990 $ exigés (comme prix de base) pour faire l’acquisition de la plus dynamique des Model S.

Cette amélioration à l’accélération est en partie attribuable à cette nouvelle position de départ mieux connue sous l’appellation Cheetah Stance auprès des amateurs de la marque. Cette position qui abaisse le devant du véhicule s’inspire de la position du guépard lorsqu’il s’apprête à s’élancer. À l’aide de la nouvelle suspension à air adaptative, ce nouveau mode de départ augmenterait la traction de la voiture, ce qui explique ce nouveau temps pour arriver à 100 km/h.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';