var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Ford F-150 2021 avec PowerBoost : de l’énergie à revendre

Ford F-150 2021 avec PowerBoost : de l’énergie à revendre

Ford F-150 2021


  • Le Ford F-150 2021 se détaille à partir de 33 429 $ avant les frais de transport et de préparation.

  • Motorisation hybride convaincante, génératrice intégrée géniale, consommation améliorée sur l’ensemble de la gamme.

  • Prix qui s’emballe avec les options, moteur diesel cher, réputation de fiabilité perfectible.


La ligne de camionnettes Ford Série F n’a plus besoin de présentation. C’est le véhicule le plus vendu au Canada depuis plusieurs années, et malgré son immense popularité, le constructeur ne s’assoit pas sur ses lauriers. Chaque année, on apporte des changements et des améliorations, et maintenant, on a droit au Ford F-150 2021 avec PowerBoost.

C’est le nom de la nouvelle motorisation hybride du F-150 disponible dans la version SuperCrew. Il consiste du V6 biturbo de 3,5 litres, d’un moteur électrique de 35 kilowatts, d’une batterie de 1,5 kWh et d’une boîte automatique hybride à 10 rapports. La puissance totale s’élève à 430 chevaux et un couple massif de 570 livres-pied. Évidemment, les accélérations sont très divertissantes, avec un 0-100 km/h sous la barre des six seconds. Pas pire pour une camionnette affichant un poids à vide de 2 500 kilogrammes lorsqu’équipé du rouage 4×4.

La capacité de remorquage du Ford F-150 2021 avec PowerBoost ne souffre pas trop par rapport aux autres motorisations. On annonce un maximum de 5 761 kilogrammes (12 700 livres) en configuration 4×2, et 5 625 kg (12 400 livres) en 4×4. Le V6 turbodiesel Power Stroke de 3,0 litres peut remorquer jusqu’à 5 488 kg, le V8 de 5,0 litres 5 897 kg et le V6 EcoBoost de 3,5 litres 6 350. En revanche, la charge utile maximale atteint 962 kg (2 120 livres), alors que la capacité dans la version SuperCrew s’élève à 1 306 kg avec le V8 de 5,0 litres, 819 kg avec le V6 turbodiesel et 1 356 kg avec le V6 EcoBoost de 3,5 litres. Comme toujours, on surpasse les capacités des Chevrolet Silverado, GMC Sierra, Ram 1500, Toyota Tundra et Nissan Titan.

Côté consommation, le gain est intéressant. Les cotes ville/route/mixte sont de 9,8 / 9,7 / 9,8 L/100 km, permettant au F-150 PowerBoost d’être nettement plus efficient en ville que n’importe autre camionnette pleine grandeur, ou même intermédiaire. Le moteur diesel du F-150 est toutefois moins énergivore sur l’autoroute avec une cote de 9,1 L/100 km, et les moteurs EcoBoost à essence ne sont pas loin non plus. Hélas, lors de notre essai, nous n’avons pu faire mieux que 12,4 L/100 km avec un mélange de ville et de route. À basse vitesse, on a noté quelques légers à-coups lors des transitions entre la conduite hybride et 100 % électrique, mais rien de vraiment désagréable.

Sans être complètement redessiné, le Ford F-150 2021 a subi suffisamment de changements pour être considérée une nouvelle génération, la précédente ayant été introduite pour le millésime 2015. La forme générale du camion n’a pas changé, mais il profite d’une nouvelle calandre, de nouvelles roues, de nouveaux feux arrière et d’autres subtils éléments esthétiques extérieurs.

Toutefois, l’habitacle a été complètement repensé, avec un nouveau tableau de bord d’allure plus moderne, abritant un immense écran tactile de 12,0 pouces pour le système multimédia et un affichage du conducteur numérique de 12,3 pouces dans les déclinaisons plus cossues, comme la version Lariat essayée. Les mises à jour par internet sont maintenant possibles, signifiant que le système informatique embarqué sera toujours maintenu à sa dernière version, et s’améliora avec le temps. Tesla le fait depuis des années, et General Motors le propose aussi dans ses nouveaux produits.

On a également introduit des innovations pouvant sembler banales à première vue, mais qui finissent par démarquer le F-150 de la concurrence. Comme la console centrale, par exemple, qui peut se convertir en espace plat pour travailler ou poser un ordinateur portable. Comme l’éclairage extérieur périphérique configurable à l’écran multimédia ou à l’aide d’une appli mobile, bien pratique en camping ou lorsque l’on doit travailler autour du véhicule après le coucher du soleil.

Dans les versions King Ranch, Platinum et Limited, les dossiers de sièges avant peuvent s’incliner jusqu’à presque 180 degrés, permettant de se reposer au besoin. Sous la banquette arrière, on peut équiper le F-150 d’un compartiment de rangement repliable et verrouillable, assez grand pour y entreposer des cannes à pêche, par exemple. En abaissant le hayon, on retrouve des règles moulées dans la finition en plastique, des trous pour fixer des pinces, et des crochets d’arrimage servant également d’ouvre-bouteille.

L’innovation sans contredit la plus intéressante, que la concurrence finira évidemment par copier, c’est le système Pro Power Onboard, ou si vous préférez, une génératrice intégrée à même la motorisation du camion. Livrable avec les moteurs EcoBoost de 2,7 litres et V8 de 5,0 litres, le système de 2,0 kW comprend des prises de courant de 120 volts (20 ampères) dans l’habitacle et dans la caisse, permettant d’alimenter nos outils ou nos accessoires de camping ou de plein air. Ou la pompe de puisard de notre maison, pour ceux qui habitent en zone inondable et qui sont aux prises avec des pannes de courant fréquentes.

Dans le cas du Ford F-150 2021 avec la motorisation PowerBoost, le système Pro Power Onboard figure de série, avec une puissance de 2,4 kW. Un système de 7,2 kW est également disponible en option, ajoutant une prise de 240 volts (30 ampères) dans la caisse, comme c’était le cas dans notre camion à l’essai. Avec la version hybride, on puise l’électricité dans le bloc-batteries, et le système s’occupe de démarrer aléatoirement le moteur à essence pour régénérer de l’énergie. Bref, plus besoin d’une génératrice portative, qui inévitablement pollue davantage qu’un véhicule automobile et que l’on doit entretenir.

Avec une finition intérieure plus chic, de nouvelles technologies, un paquet d’innovations pratiques et astucieuses, une légère diminution de la consommation de toutes ses motorisations, et bien plus, le Ford F-150 2021 s’améliore grandement par rapport à la génération précédente. La motorisation hybride est disponible avec toutes les déclinaisons du SuperCrew (ou cabine multiplace) au lieu d’être réservé aux versions les plus chères, une bonne stratégie de Ford. Il coûte 5 750 $ dans les XL et XLT, 4 850 $ dans le Lariat, 2 200 $ dans les King Ranch et Platinum, et 2 500 $ dans le Limited. Il en coûte également 1 000 $ de plus pour obtenir la génératrice de 7,2 kW.

En comptant toutes les petites améliorations et les grandes nouveautés, le F-150 est un achat plus logique que jamais, même si le camion connaît quelques pépins au chapitre de la boîte de vitesses, des accessoires électriques et de l’équipement électronique embarquée. La seule chose qui pourrait ralentir ses ventes, c’est l’actuelle pénurie de puces électroniques ralentissant la production de la camionnette.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';