var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / États-Unis : Les cibles pour l’électrification des véhicules ne seront pas atteintes sans des investissements dans la production de semiconducteurs

États-Unis : Les cibles pour l’électrification des véhicules ne seront pas atteintes sans des investissements dans la production de semiconducteurs

Rouge Electric Vehicle Center | Photo: Ford

  • La pénurie de semiconducteurs affecte les véhicules électriques de façon disproportionnelle

  • Le but du gouvernement est de rendre la moitié des véhicules vendus en 2030 des véhicules zéro émissions

  • Des investissements massifs sont nécessaires pour augmenter la production de semiconducteurs

Le secrétaire au commerce a déclaré que le gouvernement des États-Unis ne pourra pas atteindre ses objectifs en matière d’électrification des véhicules sans investissements massifs dans la production de semi-conducteurs.

La pénurie de semi-conducteurs et de puces électroniques qui ralentit la production automobile dans le monde entier depuis le début de 2020 affecte les véhicules électriques de manière disproportionnée, car ils nécessitent plus de puces que les véhicules à essence équivalents.

Cela entraîne une hausse des prix et une baisse des ventes de VE, ce qui empêchera de nombreux pays d’atteindre leurs objectifs en matière d’électrification de leur parc automobile.

À l’heure actuelle, les États-Unis ne sont pas en passe d’atteindre leur objectif de faire de la moitié des nouveaux véhicules vendus à l’intérieur de leurs frontières des véhicules à émissions zéro d’ici 2030.

Pour inverser cette tendance et avoir une chance d’atteindre ces chiffres, des sommes importantes devront être investies dans la production locale de semi-conducteurs qui pourraient fournir suffisamment de pièces pour enrayer rapidement la pénurie.

Certaines mesures ont été prises, notamment un « Chips act » de 52 millions de dollars adopté par le Sénat en juin, mais qui n’a toujours pas été approuvé par la Chambre des représentants, ce que le ministre du commerce leur demande instamment de faire.

Les constructeurs automobiles bénéficieraient également de cette loi, car la réduction de la production à laquelle ils doivent faire face leur fera perdre un revenu estimé à 210 milliards de dollars en raison des 7,7 millions de véhicules vendus en moins.

Ce retard dans l’adoption du projet de loi pourrait également placer les États-Unis derrière la Chine et la Corée du Sud en termes de production de VE, car ces pays subventionnent actuellement fortement la production de semi-conducteurs.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';