var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Volvo entrera à la bourse de Stockholm avec une valeur approchant les 25 milliards de dollars

Volvo entrera à la bourse de Stockholm avec une valeur approchant les 25 milliards de dollars

021-Volvo-XC40-Recharge-3186

2021 Volvo XC40 Recharge | Photo: Olivier Delorme

  • Polestar, la marque électrifiée dérivée de Volvo, avait déjà annoncé son intention d’entrer en bourse récemment

  • La compagnie sera évaluée à près de 25 milliards de dollars

  • Le manufacturier chinois Geely demeurera le plus important actionnaire

Il y a une semaine, Polestar, la compagnie de voitures électriques liée à Volvo, a annoncé son intention de s’introduire en bourse afin d’augmenter son budget d’expansion.

À ce moment, des rumeurs affirmaient que Volvo suivrait le même chemin, et ces elles se sont avérées exactes, puisque le constructeur automobile suédois a maintenant confirmé qu’il allait s’introduire en bourse sur le NASDAQ de Stockholm.

Selon certaines sources, la société pourrait être valorisée jusqu’à 25 milliards de dollars. Le produit de la vente des actions sera utilisé pour accélérer la transition du constructeur automobile vers des véhicules entièrement électriques, qui devrait être achevée d’ici 2030.

Geely, la compagnie chinoise qui possède à la fois Volvo et Polestar, restera le principal actionnaire de la société, de même que ses actionnaires institutionnels suédois, AMP et Folksam. Volvo a déclaré que le fait de rester dans l’«écosystème» de Geely lui permet de partager des technologies avec d’autres marques et de réaliser des économies d’échelle.

La valorisation élevée que peut atteindre l’entreprise montre le chemin parcouru depuis 2010, lorsque Ford Motor Company l’a vendue à perte à Geely.

Ford avait acheté la division automobile de Volvo pour 6,5 milliards de dollars en 1999, et après des années de stagnation, il a vendu l’entreprise pour 1,8 milliard.

Depuis lors, le propriétaire chinois a investi massivement pour rendre Volvo à nouveau rentable, en permettant à l’entreprise de remanier toute sa gamme de voitures ainsi qu’en construisant deux usines en Chine et une en Caroline du Sud, sa première usine aux États-Unis.

Les ventes de l’entreprise reflètent également cette transformation puisque ses ventes mondiales étaient de 334 808 unités en 2009 contre 705 452 unités en 2019, la première fois qu’elle a vendu plus de 700 000 véhicules dans son histoire.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';