var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Une «couche anti court-circuit» pourrait empêcher des incendies de véhicules électriques

Une «couche anti court-circuit» pourrait empêcher des incendies de véhicules électriques

Batterie Ultium de General Motors

Batterie Ultium de General Motors | Photo: General Motors

  • Des chercheurs de Singapour ont testé une «couche anti court-circuit» dans plus de 50 batteries, sans courts-circuits

  • Les courts-circuits sont causés par des dendrites qui se forment dans les batteries au lithium-ion et qui créent des connexions inopinées

  • Cette solution augmenterait le cout de production des batteries d’environ 5%

Au milieu des discussions sur la sécurité des véhicules électriques suscitées par le rappel de la Chevrolet Bolt, des chercheurs de Singapour pourraient avoir trouvé une solution viable pour prévenir la plupart des incendies de batteries dans les véhicules électriques.

Cette invention est appelée «couche anti-court-circuit» car il s’agit d’une couche appliquée sur le séparateur à l’intérieur des cellules qui empêche les dendrites de s’étirer entre les cathodes et les anodes, ce qui provoque un court-circuit.

Les dendrites sont des microstructures métalliques qui se forment dans les cellules des piles en raison d’un défaut de fabrication ou d’un fonctionnement dans des conditions difficiles, comme un froid extrême. Lorsque ces dendrites se développent, elles peuvent créer des contacts entre les anodes et les cathodes, ce qui entraîne souvent un incendie.

Cette couche n’empêcherait pas les dendrites de se former, mais elle les dirigerait d’une manière qui ne mettrait pas la batterie en péril.

Les chercheurs précisent que cette « couche anti-court-circuit » est constituée d’un matériau couramment utilisé dans la production de batteries, mais qu’elle pourrait augmenter les coûts liés à la fabrication d’environ 5 %, ce qui pourrait être trop important pour que cette solution soit mise en œuvre par les constructeurs automobiles.

Parmi les autres mesures destinées à réduire le risque de combustion des batteries au lithium-ion qui ont été développées, citons les fusibles pyrotechniques qui peuvent couper l’alimentation électrique en une fraction de seconde en cas d’incident, ainsi que les compositions de batteries moins inflammables.

Même si on en parle beaucoup, les véhicules électriques qui prennent feu à cause d’une batterie défectueuse sont très rares, beaucoup plus rares en fait que les incendies de véhicules à essence.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';