var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Toyota s’associe à Redwood Materials pour recycler ses batteries usagées aux États-Unis

Toyota s’associe à Redwood Materials pour recycler ses batteries usagées aux États-Unis

Recyclage de batteries par Redwood Materials | Photo: Toyota

  • Cette compagnie a été fondée par un ancien ingénieur de Tesla et elle déjà une entente similaire avec Ford

  • Redwood Materials planifie de fournir les manufacturiers en anodes et cathodes fabriquées à partir de matériaux recyclés

  • Une nouvelle usine de recyclage pourrait être ouverte en Caroline du Nord, près de l’usine de batteries de Toyota

Toyota vient d’annoncer un nouveau partenariat avec Redwood Materials, une entreprise du Nevada spécialisée dans le recyclage des batteries.

Dans le cadre de ce partenariat, l’entreprise recevra les batteries des véhicules électriques et hybrides de Toyota une fois qu’elles auront atteint la fin de leur vie utile, afin de les recycler en matériaux utilisés pour fabriquer de nouveaux blocs de batteries.

Étant donné que Toyota n’a commencé à utiliser des batteries lithium-ion que récemment dans ses véhicules rechargeables et dans le BZ4X, son premier véhicule entièrement électrique, Redwood Materials recyclera principalement des batteries nickel-métal-hydrure (NiMH) au cours des prochaines années. Cela pourrait limiter le nombre de matériaux qui seront réutilisés dans les nouvelles batteries, mais ce sera une bonne source de nickel.

Recyclage de batteries par Redwood Materials | Photo: Toyota

Comme l’entreprise prévoit de fabriquer ses propres cathodes et anodes avec des matériaux recyclés dans le but de fournir les constructeurs automobiles, il est possible qu’une nouvelle usine de recyclage soit ouverte en Caroline du Nord, à proximité de l’usine de fabrication de batteries de Toyota.

Redwood Materials est actuellement une entreprise de taille assez modeste, avec une consommation de seulement 6 GWh de batteries usagées, mais elle prévoit de développer rapidement ses activités pour être en mesure de fournir suffisamment d’anodes et de cathodes pour 100 GWh de nouvelles batteries d’ici 2025. Cela pourrait suffire à alimenter un million de véhicules, chacun étant équipé d’un gros bloc de batteries de 100 kWh. Plus ambitieux encore est son objectif d’atteindre une production de 500 GWh d’ici à 2030.

L’entreprise sera aidée dans cette démarche par Toyota, mais aussi par Ford, qui a déjà conclu un contrat similaire. En outre, la direction de Redwood Materials a un peu d’expérience dans l’industrie automobile puisque son fondateur et PDG est un ancien ingénieur en chef de Tesla.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';