var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Toyota présente une GR Yaris à l’hydrogène

Toyota présente une GR Yaris à l’hydrogène

2020 Toyota GR Yaris | Photo: Toyota

La Toyota GR Yaris s’inscrit dans la catégorie des « fruits défendus » en Amérique du Nord et pourtant, cette nouvelle provenant de l’aile européenne du géant nippon a de quoi faire sourire les inconditionnels du moteur à combustion.

Cette Toyota GR Yaris expérimentale ne carbure plus à l’essence, mais bien à l’hydrogène, mais contrairement à la Toyota Mirai qui utilise le carburant pour propulser une mécanique électrique, cette petite bombe sous-compacte conserve son moteur 3-cylindres turbo de 1,6-litre.

Le bloc G16E-GTS est toujours en place, mais son alimentation en carburant et son système d’injection ont été modifiés pour utiliser l’hydrogène comme carburant. En revanche, les réservoirs de carburant et le processus de ravitaillement sont les mêmes que dans la berline Mirai.

Rappelons que Toyota fait partie des constructeurs qui croient encore au potentiel de l’hydrogène comme carburant d’avenir, le géant qui participe même à des courses de la catégorie Super Taikyu, à l’aide d’une Corolla Sport (notre Corolla Hatchback) équipée d’une motorisation identique à celle de cette GR Yaris expérimentale. Cette Toyota Corolla spéciale sert donc de laboratoire roulant pour cette mécanique modifiée.

« Nous avons fait un premier pas en développant et en engageant en compétition notre moteur à hydrogène, en ayant l’état d’esprit de relever un défi. J’imagine que les choses seront un peu différentes dans 10 ans, et j’espère que les gens regarderont en arrière et verront comment nous avons relevé ce défi avec positivité et en avons apprécié chaque instant. », a affirmé Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporation.

Les avantages de l’hydrogène comme source d’énergie sont bel et bien réels, ne serait-ce que pour préserver l’agrément de conduite d’une voiture équipée d’une mécanique à combustion interne. Toutefois, comme le souligne Toyota, l’hydrogène brûle plus rapidement que l’essence, un détail qui rend le moteur plus vif. Quant à la carboneutralité de cette alternative mécanique, l’hydrogène n’a plus besoin de présentation.

Il sera intéressant de voir si cette GR Yaris expérimentale saura convaincre la haute direction de Toyota d’investir davantage dans ce carburant qui accuse un certain retard face à l’énergie électrique qui gagne du terrain chaque jour.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';