Mercedes-Benz : une berline compacte électrique dans le collimateur dès 2024

Logo Mercedes-Benz

Depuis quelques mois, le constructeur à l’étoile d’argent multiplie les dévoilements de nouveaux modèles électriques. Déjà, la gamme EQS compte sur un VUS et une berline, tandis que l’EQE peut aussi se targuer d’offrir les deux types de carrosseries. Mais, la division allemande doit aussi songer à séduire une clientèle qui n’a pas nécessairement les moyens de se payer un véhicule qui oscille au-dessus des 100 000 $.

À ce sujet, la publication britannique Autocar rapporte que les prochains modèles électriques abordables, et ce à compter de 2024, profiteront de la technologie dévoilée plus tôt cette année à bord de l’impressionnant prototype Vision EQXX.

Le premier véhicule à bénéficier des avancées techniques du prototype EQXX sera une berline aux proportions semblables à celles de la berline-coupé CLA, une affirmation confirmée par Robert Lesnick, responsable du design extérieur de Mercedes. Le constructeur de Stuttgart pourra enfin se mesurer aux autres berlines électriques du marché (Tesla Model 3, Polestar 2 et BMW i4) avec une berline qui devrait en principe offrir un peu plus d’espace intérieur que dans l’actuelle CLA.

La flexibilité des plateformes électriques autorise des configurations plus logeables à l’intérieur grâce à la disposition des batteries sous le véhicule et à la taille réduite des mécaniques, notamment. Cette nouvelle offensive sera basée sur une nouvelle plateforme modulaire, en plus de s’habiller d’une silhouette aérodynamique au possible, comme c’est déjà le cas avec les modèles EQ ou même ce prototype EQXX.

Il faut également s’attendre à l’utilisation de blocs de batteries plus denses et plus légers. À bord du prototype, la batterie d’une capacité de 100 kWh de l’EQXX est presque deux fois moins encombrante que celle utilisée à bord des premiers VÉ de la marque. C’est la firme CATL qui est responsable de fournir les batteries pour Mercedes-Benz.

Le constructeur prévoit aussi de réduire la taille – et le poids par le fait même – des motorisations utilisées à bord de ses futurs modèles, tandis que de nouvelles méthodes d’assemblage seraient également au programme.

Il sera intéressant de suivre la direction que prendra la marque au fil des prochains mois, la venue de cette technologie optimisée qui pourrait bien aider Mercedes-Benz à rendre ses produits d’entrée de gamme plus rentables.

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici