var make ='';var sponsor ='';

Lexus dévoile son système DIRECT4

Le géant Toyota et sa division Lexus sont certainement en retard lorsqu’il est question de véhicules à propulsion purement électrique. Les deux marques sont des pionnières de la technologie hybride, mais pour ce qui est de l’énergie électrique, Lexus compte sur une variante électrique du multisegment UX sur le continent européen, tandis que le RAV4 Prime vient à peine d’atterrir sur notre territoire. Rappelons que le VUS compact fait appel à une motorisation hybride rechargeable, donc pas entièrement électrique.

Bref, avant de voir un véhicule Toyota ou Lexus alimenté par un bloc de batteries, beaucoup d’eau s’écoulera sous les ponts. Heureusement, le constructeur travaille actuellement sur sa propre technologie électrique, ce qui veut dire que le public pourra éventuellement conduire un véhicule entièrement électrique imaginé par l’une ou l’autre des marques.

D’ailleurs, l’aile européenne de Lexus a tenu à montrer ses progrès à ce niveau avec sa nouvelle technologie de contrôle dynamique baptisée simplement DIRECT4. Avec celle-ci, le constructeur entend bonifier le comportement de ses futurs véhicules, qu’ils soient équipés d’une motorisation hybride ou purement électrique.

Dans le cas d’une configuration hybride, un moteur électrique monté sur l’essieu arrière viendrait supporter le moteur thermique à l’avant, une architecture qui existe déjà chez Toyota et Lexus. Toutefois, le système DIRECT4 est capable de contrôler la quantité de couple envoyée aux deux essieux, une solution qui change bien entendu le comportement du véhicule… et l’expérience de conduite par le fait même.

Comme l’explique Takashi Watanabe, l’ingénieur en chef affecté à la propulsion électrique chez Lexus, il est encore plus facile de contrôler ce couple lorsqu’il s’agit d’un véhicule alimenté exclusivement par un bloc de batteries, notamment à cause du couple instantané des moteurs électriques. De plus, ces moteurs installés directement sur l’essieu simplifient grandement l’emballage en plus d’améliorer l’efficacité. La réaction de ces moteurs est instantanée.

Dans le court métrage présenté par Lexus, on y apprend – sans surprise d’ailleurs – que la technologie électrique permet des formes jusqu’ici impossibles à imaginer pour un véhicule moderne. Le département de design aura donc beaucoup plus de latitude pour présenter des véhicules hauts en couleur au fil des prochaines années.

On a d’ailleurs pu voir un très bref coup d’œil sur la prochaine création de la marque, celle-ci qui sera assurément électrique, notamment à cause de l’absence d’une traditionnelle grille de calandre à l’avant du véhicule nécessaire pour les véhicules équipés de motorisations thermiques. On imagine que les proportions de ces futurs véhicules Lexus seront différentes de ce à quoi nous a habitués Lexus depuis un peu plus de trente ans. Le prototype LF-30 (purement électrique) dévoilé en 2019 en est le parfait exemple.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';