var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / La Cadillac Celestiq aurait dû recevoir un moteur à combustion interne

La Cadillac Celestiq aurait dû recevoir un moteur à combustion interne

2019 Cadillac XT5 Platinum

Pendant que l’industrie automobile se réveille tranquillement après plusieurs mois de pandémie, un élément demeure : Tesla domine toujours les ventes de véhicules électriques à l’échelle mondiale. Mais, la riposte arrive à grands pas, les constructeurs traditionnels qui s’affairent déjà au développement de plusieurs modèles à propulsion électrique.

C’est notamment le cas de General Motors qui va même dédier une de ses usines – celle d’Hamtramck en banlieue de Détroit – à l’assemblage de ses futurs modèles électriques. GM a fait beaucoup de bruit plus tôt cet hiver avec l’annonce du retour de Hummer sous la forme d’une camionnette électrique de 1 000 chevaux vendue par GMC. Le géant américain a aussi annoncé au moins deux véhicules électriques Cadillac (Lyriq et Celestiq), tandis que Chevrolet va aussi recevoir de l’aide de ce côté.

Du côté de Cadillac, le directeur du design de la marque, Brian Smith, s’est entretenu avec le magazine américain Automobile, et ce dernier a dévoilé quelques détails intéressants sur cette nouvelle offensive électrique. On y apprend par exemple que la future voiture phare de la marque (connue sous l’appellation Celestiq) était tout d’abord destinée à accueillir une motorisation à essence sous son long capot.

Toutefois, les concepteurs de la voiture se sont questionnés sur la pertinence de sortir une grande limousine à moteur à combustion interne alors que l’énergie électrique gagne en popularité auprès de l’opinion publique.

C’est à partir de ce moment que la future grande routière a délaissé son groupe motopropulseur à essence au profit d’un arrangement électrique. Ce futur modèle a déjà été montré à certains membres de la presse automobile plus tôt cet hiver, bien qu’aucun d’entre eux n’ait pu prendre de photos de ladite voiture. Le directeur du design de Cadillac a tout de même confirmé que la grande berline serait munie d’un hayon, une caractéristique qui bonifie le côté pratique de la voiture certes, mais qui la rend plus jolie, aux yeux de son créateur. Le principal intéressé a aussi réitéré son intérêt pour le passé de Cadillac, tout en affirmant qu’il était encore plus important de regarder en avant pour la suite des choses.

Bien entendu, il est trop tôt pour parler de la silhouette définitive de cette grande berline attendue pour l’année-modèle 2025, mais il est clair qu’elle sera influencée par les récents véhicules de la marque, notamment les berlines CT4 et CT5 dans oublier le nouvel Escalade. D’ailleurs, les croquis du multisegment électrique Lyriq montrés l’an dernier au Salon de Détroit illustrent également ce à quoi il faut s’attendre de la part de cette future Celestiq.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';