Honda ne veut pas d’une boîte manuelle « simulée » pour ses VÉ

2023 Acura Integra | Photo: Acura

La saison automnale apporte son lot de tracas, comme celui du rangement pour l’hiver de la voiture sport, une réalité avec laquelle composent plusieurs amateurs. Cette situation n’empêche toutefois pas un constructeur de lancer un modèle aux aptitudes assez aiguisées pour se débrouiller en circuit fermé, une voiture comme la nouvelle Honda Civic Type R par exemple. Avec le CR-V qui se pointe dans les concessions du pays, la Honda Civic la plus pointue constitue la nouveauté la plus intéressante à sortir des ateliers de la marque nipponne.

Or, il y a aussi quelque chose d’autre à ajouter à ce lancement de la plus récente version de la Type R. En effet, à l’occasion d’une table ronde avec le président-directeur général de Honda, Toshihiro Mibe et le responsable de l’électrification chez Honda, Shinji Aoyama, le magazine américain, Car and Driver a pu apprendre que le constructeur ne croyait pas vraiment à l’inclusion d’une boîte manuelle au sein d’un futur alignement purement électrique, et ce, même si la stratégie à long terme de Honda inclut deux voitures sport, des candidates idéales pour accueillir une boîte de vitesses manuelle, ne serait-ce que pour séduire les puristes des trois pédales.

M. Aoyama a précisé qu’il était tout à fait possible de proposer une option manuelle de manière « artificielle » à l’aide d’une boîte simulée et le son des changements de rapports via les haut-parleurs de la voiture. De son côté, le PDG de Honda a indiqué que les futurs véhicules électriques du constructeur se devaient d’être audacieux et de se distinguer au niveau de l’agrément de conduite, mais qu’il ne croyait pas pouvoir remplacer la boîte manuelle.

Comme l’a également mentionné l’article de la publication, cette vision d’avenir n’est pas celle de Toyota, le rival de Honda qui planche déjà sur une alternative à la boîte manuelle telle qu’on la connaît aujourd’hui. Le plan de Toyota est d’implanter un embrayage, un levier de vitesses et des rapports « virtuels », une configuration qui serait même envisagée pour les véhicules sport de la division Lexus, comme l’a confirmé le président de l’aile luxueuse du groupe, Koji Sato.

En revanche, les inconditionnels de la boîte manuelle Honda peuvent dormir tranquilles, car le constructeur n’annulera pas la production de sa boîte de vitesses à trois pédales du jour au lendemain, la nouvelle Type R qui en est justement la preuve. Les plans d’avenir de Honda en matière d’électrification se feront par étapes.

Et qui sait, il n’est pas impossible que la direction de Honda change son fusil d’épaule pour le développement éventuel d’une solution manuelle pour les sportives électriques d’avenir, mais pour l’instant, cette possibilité n’est pas envisagée.

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici