var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Ford lance cinq nouveaux rappels affectant plus d’un million de véhicules

Ford lance cinq nouveaux rappels affectant plus d’un million de véhicules

2022-Ford-Expedition-Platinum-18

Ford Expedition Platinum 2022 | Photo: Ford

  • Cinq rappels concernant des caméras, des essieux, des pédales de frein et des composantes de suspension ont été annoncés

  • Ces campagnes de rappel touchent quinze modèles Ford et Lincoln pour un total de plus d’un million de véhicules en Amérique du Nord

  • Deux autres rappels avaient déjà été annoncés, donc le total est maintenant de sept campagnes actives chez Ford

Ford a émis cinq nouveaux rappels aujourd’hui, ce qui porte à sept le nombre de campagnes actives du constructeur.

Deux de ces nouveaux rappels concernent des caméras. Le premier s’applique à 620 246 véhicules de l’année modèle 2020 des Ford Edge, Explorer, Expedition, Escape, F-150, Super-Duty, Mustang, Ranger et Transit, ainsi que des Lincoln Corsair, Nautilus et MKX. L’image de la caméra de recul pourrait être déformée ou invisible sur ces modèles en raison d’un problème avec son circuit imprimé.

Le deuxième rappel de caméras concerne 354 330 unités des Ford Explorer, Lincoln Corsair et Aviator 2020 et 2021 équipés du système de caméra à 360 degrés. Sur les véhicules concernés, les caméras pourraient se couper, ce qui augmente le risque de heurter quelque chose en se garant.

Ford Mustang 2021

Ford mustang EcoBoost 2021 | Photo: Olivier Delorme

Le rappel suivant est dû à des soudures inadéquates sur l’essieu avant qui pourraient nuire aux manœuvres de direction ou faire en sorte que les pick-up Super-Duty concernés tirent d’un côté. 9 628 unités sont concernées aux États-Unis et seulement 961 au Canada.

Quatrième sur la liste, 38 005 Mustang 2020 sont rappelées aux États-Unis, en plus de 2 873 au Canada et au Mexique, car leur support de pédale de frein pourrait se briser en cas d’arrêt d’urgence, ce qui pourrait entraîner une augmentation des distances d’arrêt et un risque de blessures.

Enfin, au moins 126 033 Explorers des années-modèles 2011, 2012 et 2013 devront se rendre chez un concessionnaire pour faire vérifier leur suspension arrière, car un rappel précédent aurait pu les laisser avec une rotule de remplacement défectueuse qui pourrait se gripper et entraîner la rupture de la biellette de la suspension arrière. Le manufacturier n’a pas encore déterminé le nombre exact de véhicules concernés, mais ils se trouvent dans au moins 22 États américains.

Ces campagnes touchent plus d’un million de véhicules de quinze modèles différents, mais deux rappels précédents sont toujours actifs, l’un concernant le pare-brise de la Mustang Mach-E et l’autre les roues avant du Super-Duty.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';