var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Tesla augmentera la diffusion du FSD ce soir

Tesla augmentera la diffusion du FSD ce soir

2018 Tesla Model 3 Performance

Tesla Model 3 Performance | Photo: Matt St-Pierre

  • Environ 1 000 propriétaires américains recevront une invitation à participer au test beta à partir de ce soir

  • Un système de pointage de sécurité sera employé pour déterminer les propriétaires qui pourront participer

  • Environ 2 000 testeurs sont actuellement sur les routes aux États-Unis

Les propriétaires de Tesla aux États-Unis qui ont choisi l’option de conduite autonome complète (FSD) lors de l’achat de leur voiture attendent maintenant de savoir s’ils ont été choisis pour tester cette fonctionnalité en version bêta.

Dans une mise à jour qui atteindra les voitures américaines ce soir et samedi à l’aube, environ 1 000 testeurs supplémentaires viendront s’ajouter aux 2 000 qui y ont actuellement accès.

Afin de décider quels propriétaires recevront la fonctionnalité dans cette mise à jour, Tesla a mis en place un programme de pointage qui classe la sécurité de chaque conducteur en lui attribuant une note sur 100.

Seuls les conducteurs ayant obtenu un score parfait se verront offrir la possibilité de devenir testeur ce soir, soit environ 1 000 à 1 200 personnes aux États-Unis seulement.

En fonction des résultats obtenus par ce déploiement, la bêta pourrait être ouverte à des personnes ayant des scores de plus en plus faibles au fil du temps.

Sur les 2 000 voitures qui circulent avec la FSD activée, certaines depuis près d’un an, aucune n’a été impliquée dans un accident, mais le nombre toujours croissant de ces voitures sur les routes signifie qu’un incident a de plus en plus de chances de se produire.

Cela est particulièrement vrai dans les régions du pays où les véhicules Tesla sont moins populaires, car les voitures collectent des données sur les routes et les réactions des conducteurs lorsqu’elles circulent et elles envoient ces informations dans ce que Tesla appelle son réseau neuronal, qui est en fait une banque d’informations qui aide les voitures à améliorer leurs fonctions de conduite autonome.

On observe déjà une tendance : les testeurs qui vivent dans des zones où de nombreuses Teslas sont en circulation se disent impressionnés par le système, tandis que d’autres, qui vivent dans des zones plus reculées, pensent qu’il y a encore du travail à faire.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';