var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / La plateforme électrique E-GMP de Hyundai dévoilée

La plateforme électrique E-GMP de Hyundai dévoilée

Hyundai 45 Concept | Photo: Hyundai

Depuis quelques mois, les rumeurs abondent au sujet de cette fameuse plateforme dédiée aux véhicules électriques développée par le géant Hyundai. Le constructeur coréen est déjà l’un des plus avancés à ce chapitre, mais il semble que ce n’était pas assez. Il faut l’avouer, les efforts d’électrification du groupe se sont concentrés sur des véhicules reposant sur des plateformes conçues pour accueillir une mécanique thermique également.

Dans ce cas-ci, la nouvelle plateforme E-GMP (pour Electric-Global Modular Platform) sera dédiée uniquement aux futurs modèles à batteries des différentes marques du groupe (Hyundai, IONIQ, Kia et Genesis). Le coup d’envoi (de cette nouvelle ère pour Hyundai) sera donné lorsque l’IONIQ 5 sera dévoilé officiellement en 2021. Rappelons que ce multisegment urbain va s’inspirer fortement du concept Hyundai 45 présenté plus tôt en 2019. Suivra ensuite le premier authentique véhicule électrique de Kia, en 2021 également, tandis que d’autres modèles viendront s’ajouter à l’équation.

En tout, le groupe Hyundai veut lancer pas moins de 23 modèles BEV (Battery Electric Vehicle), dont 11 purement électriques d’ici 2025 et atteindre le cap du million d’unités vendues avant cette date. Le décompte est donc lancé. Est-ce que l’objectif sera atteint? On saura la réponse assez vite.

Hyundai ne s’est pas contenté de parler de l’avenir, il a aussi livré quelques détails croustillants sur cette fameuse plateforme en forme de « planche à roulettes », le bloc de batteries étant sans surprise logé en plein centre, avec le ou les moteurs électriques logés directement dans l’axe de l’essieu, Hyundai qui innove avec ce moteur IDA (pour Integrated Drive Axle) qui incorpore les roulements de roue et l’arbre de transmission, ce qui, aux dires de Hyundai, améliore le confort et la stabilité. La plateforme intègre également une suspension arrière à cinq bras. Les batteries seront également les plus puissantes jamais installées à ce jour sur un véhicule du groupe. Finalement, l’architecture pourra être livrée en version à deux roues motrices arrière ou avec rouage intégral avec l’addition d’un moteur supplémentaire à l’avant.

La présentation a également fait part de l’autonomie envisagée entre les recharges, Hyundai qui parle d’une distance avoisinant les 500 km selon le cycle optimiste WLTP. Autrement dit, cette distance risque d’être plus courte en Amérique du Nord. En revanche, cette batterie pourra être rechargée jusqu’à 80 % de sa charge seulement 18 minutes… avec une borne de recharge haute vitesse bien entendu.

Le constructeur a également pensé aux amateurs de performance avec cette plateforme globale et modulable. En effet, le 0-100 km/h pourra être réalisé en moins de 3,5 secondes, tandis que la vitesse de pointe sera fixée à 260 km/h. Reste maintenant à savoir si cette statistique sera réservée aux modèles N de Hyundai, à la division IONIQ ou même aux bolides de la division Genesis.

Ce qui est certain, c’est que cette nouvelle plateforme E-GMP va accélérer l’électrification de la flotte tout entière du groupe Hyundai.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';