Hertz commande 175 000 véhicules électriques à GM

Chevrolet Blazer EV 2024
Chevrolet Blazer EV 2024 | Photo: Chevrolet

Le paysage de l’industrie de la voiture de location va grandement changer dans les années à venir, notamment par l’apparition de plusieurs nouveaux modèles de voitures électriques sur le marché.

Le géant Hertz a d’ailleurs annoncé cette semaine qu’il comptait ajouter pas moins de 175 000 véhicules purement électriques à sa flotte d’avenir. La commande a été passée auprès de General Motors, le constructeur qui accélère son virage vers la propulsion électrique depuis quelques mois. Au moment d’écrire ces lignes, GM ne compte que sur son tandem Chevrolet Bolt EV/Chevrolet Bolt EUV, mais depuis quelques semaines, les divisions Cadillac – avec le multisegment Lyriq – et GMC – avec la camionnette Hummer EV – envahissent le marché.

On sait également que la division Chevrolet va accueillir quelques nouveautés en 2023 et 2024, notamment avec la camionnette Silverado EV et les deux utilitaires Equinox EV et Blazer EV et il est clair que GM n’a pas terminé d’électrifier ses différentes marques présentes sur le marché nord-américain. La marque Buick par exemple devra emboiter le pas si elle veut suivre la vague électrique.

Chevrolet Silverado EV 2024 | Photo: Chevrolet

Bref, Hertz aura un peu plus de choix d’ici deux à trois ans, l’entente qui s’échelonne sur les cinq prochaines années. Rappelons aussi que le géant de la voiture de location – qui s’est sorti d’une faillite il y a un an à peine – a déjà commandé pas moins de 100 000 véhicules au constructeur Tesla, en plus d’ajouter quelque 65 000 véhicules à Polestar, un nouveau joueur dans l’arène électrique certes, mais qui jouit du support de Volvo et de Geely.

Les premières livraisons de véhicules GM sont prévues au début de l’an prochain, Hertz qui recevra seulement les deux versions de la Bolt EV, tandis que les futurs modèles électriques basés sur la plateforme Ultium arriveront plus tard, GM qui doit trouver le moyen d’augmenter la cadence de production, ne serait-ce que pour atteindre son objectif d’assembler un million de véhicules électriques par an sur le territoire nord-américain d’ici 2025.

Hertz, de son côté, veut qu’un quart de sa flotte soit électrique d’ici 2024. On verra bien si, avec les troubles d’approvisionnement à l’échelle mondiale, nuiront à la livraison de tous ces nouveaux véhicules électriques envoyés aux agences de location Hertz.

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici