var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Et si le Ford Puma ST venait en Amérique du Nord?

Et si le Ford Puma ST venait en Amérique du Nord?

Ford Puma ST 2020 | Photo: Ford

L’herbe est toujours plus verte chez le voisin, n’est-ce pas? Cette expression s’applique à tous les modèles automobiles qui ne traversent pas l’Atlantique pour une multitude de raisons. Remarquez, le contraire pourrait aussi s’applique à nos voisins européens qui ne peuvent profiter des modèles exclusivement distribués en Amérique du Nord.

Bref, on ne relancera pas le débat des véhicules que nous aimerions voir de ce côté-ci de l’Atlantique. Mais, à l’occasion, les réseaux sociaux alimentent les rumeurs sur la possibilité de voir atterrir un véhicule qui nous était jusqu’ici interdit.

La plus récente rumeur entourait la nouvelle Toyota GR Yaris, la nouvelle coqueluche des amateurs de performance en format de poche qui impressionne avec sa mécanique 3-cylindres turbo, son rouage intégral et sa boîte manuelle. Mais, au risque de décevoir quelques passionnés de plus, la minuscule bombe ne viendra pas sur notre continent.

Cette semaine, le chef de la direction de Ford, Jim Farley, a publié un tweet qui fait certainement plaisir à tous ceux et celles qui accordent encore un peu d’importance à l’agrément de conduite. En effet, la publication de la tête dirigeante de Dearborn montrait un court extrait de la publicité du Ford Puma ST, un petit multisegment basé sur la même plateforme que la plus récente Ford Fiesta ST, celle qui n’a malheureusement pas traversé l’Atlantique. Le principal intéressé a également commenté le court extrait en affirmant qu’il aimerait bien voir ce petit utilitaire à caractère sportif en Amérique du Nord et même sur d’autres marchés.

Rappelons que cette bombe surélevée fait appel à un moteur 3-cylindres turbo de 1,5-litres de cylindrée d’une puissance de 197 chevaux et un couple de 236 lb-pi. Qui plus est, le véhicule est équipé exclusivement d’une boîte manuelle à six rapports, cette unité qui est connectée aux roues motrices avant seulement.

Il serait fort surprenant que le constructeur approuve un tel véhicule en Amérique du Nord, et ce, même si Mazda commercialise un CX-30 Turbo et que Hyundai prépare l’arrivée du Kona N. Même si le Puma ST venait prendre sa place entre l’EcoSport et l’Escape, le prix d’entrée d’un tel modèle serait trop élevé pour justifier un modèle d’affaires sur notre marché.

Mais bon, rien n’empêche Ford de réutiliser ce groupe motopropulseur à bord d’un futur modèle, voire même d’un EcoSport révisé de fond en comble. Après tout, il est permis de rêver, n’est-ce pas?

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';