var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / BRP se lance officiellement dans la propulsion électrique

BRP se lance officiellement dans la propulsion électrique

Ce n’est pas la première fois qu’on entend parler de la volonté de BRP de se lancer dans la production de véhicules électriques. En 2019, l’entreprise d’origine québécoise avait montré ce à quoi il fallait s’attendre de la part de la firme spécialisée en véhicules récréatifs.

Cette fois, BRP confirme qu’il va investir 300 millions de dollars au cours des cinq prochaines années dans le but d’électrifier sa gamme, un discours qu’on entend déjà un peu partout dans l’industrie automobile.

« Nous avons toujours dit que la question de l’électrification était de savoir quand ça allait se faire plutôt que si ça allait se faire. Aujourd’hui, nous sommes très heureux de vous dévoiler plus de détails à propos de notre plan qui nous permettra d’offrir des produits qui révolutionneront l’industrie et qui amélioreront l’expérience des consommateurs grâce à de nouvelles options électriques », a déclaré José Boisjoli, président et chef de la direction de BRP.

Le constructeur qui compte désormais des installations au Québec, en Autriche, en Finlande et même aux États-Unis a acquis les actifs du petit constructeur de motos électriques Alta Motors en 2019. S’en est suivi la commercialisation du Rotax Sonic E-Kart, le kart de course qui est déjà en service au MAX Dome à Linz, en Autriche. C’est au Club BRP 2019 que le constructeur a dévoilé ces concepts électriques d’avenir. BRP a également déclaré qu’elle avait développé plusieurs prototypes de véhicules électriques à batterie, hybrides et même à piles à combustible, mais tout indique que la direction purement électrique est celle qui est retenue pour aller de l’avant.

D’ailleurs, BRP va concevoir sa propre technologie modulaire de propulsion électrique Rotax qui pourra s’appliquer à toute la gamme de produits. Les installations de développement de moteurs électriques Rotax à Gunskirchen en Autriche seront agrandies, tandis qu’un Centre de développement de véhicules électriques BRP sera créé à Valcourt, là où tout a commencé pour la compagnie Bombardier.

Bientôt, les véhicules Can-Am, Sea-doo, voire même les Ski-doo, sans oublier les karts, les scooters et même les motocyclettes de BRP seront tous propulsés par une motorisation électrique développée au Québec et en Autriche. Le tout premier véhicule de production électrique sera lancé d’ici deux ans, suivi d’une offensive électrique dans toutes les branches de la marque.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';