Volkswagen dit que ses véhicules autonomes seront offerts au grand public d’ici 2030

Volksawgen ID.Buzz autonome | Photo Volkswagen
  • La compagnie veut que ses véhicules autonomes soient partout d’ici 2030.

  • D’ici là, elle veut implanter des robotaxis à Hambourg en 2025.

  • D’autres constructeurs se retirent de projets de conduite autonome en ce moment.

Le PDG de la division des véhicules commerciaux du groupe Volkswagen, Thomas Schafer, estime que les véhicules autonomes de l’entreprise fonctionneront à grande échelle dans le monde entier d’ici 2030, selon les propos qu’il a tenus dans une entrevue accordée à Autocar.

Le dirigeant affirme que la technologie est déjà disponible et que des voitures VW roulent déjà de manière autonome à Hambourg et à Munich, en Allemagne.

Cette nouvelle est quelque peu surprenante car Argo AI, une entreprise de conduite autonome soutenue par Ford et Volkswagen, a fermé ses portes il y a un mois à peine, les entreprises ayant retiré leurs investissements dans le projet.

Le constructeur automobile allemand affirme que cette décision a été prise dans le but de consolider ses partenariats avant le passage à la conduite autonome, ce qui l’amènera à travailler avec Bosh pour développer des systèmes qui seront utilisés dans le monde entier, à l’exception de la Chine, où la branche logicielle de VW, Cariad, travaillera sur le projet.

Bien que Cariad et Volkswagen aient déjà dû reporter l’introduction de nouveaux modèles tels que le Porsche Macan EV et l’Audi Q6 e-tron en raison de retards liés aux logiciels, l’entreprise pense toujours qu’elle est sur la bonne voie pour être présente sur la scène mondiale des véhicules autonomes d’ici 2030.

En fait, Volkswagen veut que les clients puissent héler un véhicule sans conducteur ID.Buzz dès 2025 dans les rues de Hambourg.

Selon M. Schafer, la législation est le principal obstacle au déploiement massif des véhicules autonomes, car les lois varient d’un pays à l’autre et même parfois d’un État à l’autre, comme c’est le cas aux États-Unis.

Avec la poussée simultanée vers l’électrification qui oblige les constructeurs automobiles à investir des milliards dans le développement de nouveaux modèles afin de rester compétitifs, la conduite autonome semble être passée au second plan ces derniers mois, mais apparemment pas chez Volkswagen.

En effet, l’entreprise estime qu’elle doit être l’un des premiers constructeurs automobiles établis à proposer des véhicules entièrement autonomes afin d’ouvrir de nouvelles opportunités commerciales avant que ses rivaux n’y parviennent.

Source : Autocar

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici