var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / La Mercedes-Benz EQE dévoilée à Munich

La Mercedes-Benz EQE dévoilée à Munich

Mercedes-Benz Media Night | Photo: Mercedes-Benz

Le Salon de Munich 2021 revêt une saveur électrifiée du côté de Mercedes-Benz. Après la présentation des concepts EQG et Mercedes-Maybach EQS et des modèles de production de l’EQB, de la Mercedes-AMG EQS 4MATIC+ et de la Mercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCE, la division à l’étoile d’argent renchérit avec la berline EQE, une Classe E conçue pour l’ère électrique finalement.

Si l’étonnante EQS s’adresse à une clientèle huppée, l’EQE se veut une option un peu plus abordable, à l’image des Classe E et Classe S actuellement sur le marché. Sans surprise, la silhouette de l’EQE ressemble beaucoup à sa grande sœur électrique, la berline qui se doit d’être aérodynamique au possible. Il y a toutefois quelques différences visuelles à commencer par la forme des blocs optiques à l’avant, un commentaire qui s’applique aussi au dessin du feu de position unique à l’arrière. On sent aussi que l’EQE est plus ramassée, la fenestration en pointe qui paraît moins étirée que celle de la berline format limousine. Là où l’EQE égale sa consœur, c’est au chapitre de son coefficient d’aérodynamisme, elle qui enregistre une cote de 0.20, comme l’EQS.

La Mercedes-Benz EQE 350 s’inspire aussi de l’EQS à l’intérieur où une planche de bord entièrement composée d’écrans attend les passagers, celle qu’on surnomme Hyperscreen chez Mercedes-Benz. L’écran d’information derrière le volant et celui destiné au passager de droite ont tous les deux une largeur de 12,3 pouces, tandis que l’écran central atteint 17,7 pouces. Notez que ce tableau de bord est disponible en option. L’EQE 350 sera aussi disponible avec une paire d’écrans, comme le propose déjà la plus récente Classe S.

Mercedes-Benz Media Night | Photo: Mercedes-Benz

La console centrale flottante permet aussi le rangement d’un sac sous cette dernière, tandis que le volant propose encore des boutons plus traditionnels. Quant à la plus récente version du système MBUX, elle fait elle aussi partie de l’équipement disponible pour cette deuxième berline entièrement électrique.

Au Canada, l’EQE 4MATIC sera la première version de la berline offerte chez nous, le rouage intégral qui est de plus en plus populaire au nord du 49e parallèle. L’EQE est donc équipée d’une paire de moteurs électriques, les deux qui développent une puissance combinée de 288 chevaux et un couple maximal de 391 lb-pi, le tout relié à une boîte de vitesses à un rapport. La batterie qui alimente les moteurs a une capacité de 90 kWh, le constructeur qui se targue d’avoir réduit la proportion de cobalt utilisé à seulement 10 %.

Les concepteurs ont aussi pensé aux amateurs de conduite en greffant une direction arrière, les roues du deuxième essieu qui peuvent tourner sur un angle maximal de 10 degrés, tandis que la suspension AIRMATIC  permet à la voiture de s’abaisser sur l’autoroute pour une meilleure tenue de route, mais aussi un coefficient de trainée réduit.

Le constructeur annonce une autonomie oscillant entre 545 et 660 km, selon le cycle WLTP très généreux dans ses estimations. Lorsque la berline atterrira sur nos routes, cette distance sera plus courte. Les premiers exemplaires sont attendus pour la deuxième moitié de 2022, probablement en tant que modèle 2023.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';