var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / La Californie pourrait considérer les voitures Tesla équipées du FSD comme des véhicules autonomes

La Californie pourrait considérer les voitures Tesla équipées du FSD comme des véhicules autonomes

2021-Tesla-Model-S

Tesla Model S 2022 | Photo: Tesla

  • Cela rendrait publiques toutes les collisions impliquant ces véhicules, même lorsque le système est désactivé

  • Le département des véhicules de cet État est troublé par les rapports de comportements dangereux du système

  • Tesla maintient que son «Full Self-Driving» n’est pas une système de conduite autonome

Le département des véhicules à moteur de l’État de Californie étudie actuellement la possibilité de traiter les voitures Tesla équipées du système de « conduite autonome intégrale » (FSD) du constructeur comme des véhicules entièrement autonomes.

Cela obligerait Tesla à divulguer chaque accident survenu sur la voie publique avec ces véhicules, même lorsque le système de conduite autonome est désactivé, comme c’est le cas pour les autres véhicules entièrement autonomes.

Cette décision a été motivée en partie par la diffusion d’une version bêta du FSD à certains propriétaires, dont beaucoup vivent en Californie. Des vidéos montrant ce système commettant de graves erreurs de conduite ont été publiées sur Youtube et des rapports faisant état d’un comportement erratique ont été rédigés.

En outre, une mise à jour logicielle a provoqué dess « freinages fantômes », c’est-à-dire que de nombreux véhicules Tesla ont effectué des manœuvres de freinage d’urgence de manière inattendue parce que les caméras du système détectaient des obstacles imaginaires.

À la décharge du constructeur automobile, la majeure partie de ce problème a été résolue dans une autre mise à jour publiée le lendemain des premiers rapports sur ce problème.

Néanmoins, le gouvernement californien souhaite examiner de plus près les pratiques d’essai de la société et le danger réel qu’elles représentent pour les personnes circulant dans les rues de l’État.

N’oublions pas que le gouvernement fédéral américain enquête également sur Tesla dans le cadre d’une enquête qui a été lancée à la suite de multiples signalements de véhicules Tesla sous le contrôle de la fonction d’aide à la conduite qui ont percuté des véhicules d’intervention d’urgence stationnés sur le bord de la route.

Malgré ce que son nom implique, Tesla maintient que le «Full Self-Driving», une fonction disponible sur chaque Tesla pour un prix qui passera bientôt à 12 000 dollars aux États-Unis, n’est pas capable de conduire de manière autonome et nécessite un conducteur pleinement attentif à tout moment.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';