var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / L’Autopilot de Tesla encore sous enquête

L’Autopilot de Tesla encore sous enquête

Le 7 mai dernier, un automobiliste floridien, Joshua Brown, a perdu la vie alors qu’il circulait à bord de sa Tesla Model S. L’homme avait activé le système de pilotage automatique et, malgré les avertissements du constructeur, ne suivait pas du tout la conduite. Il aurait plutôt regardé un film tout en laissant sa voiture le piloter.

tesla autopilotVoilà que la National Highway Trafic Safety Administration (NHTSA), l’organisme chargé d’étudier ce type de dossier, aurait de nouveau placé l’Autpilot de Tesla sous enquête suite à un incident survenu le 1er juin cette fois, en Pennsylvanie, et mettant aux prises un des utilitaires électriques de la marque, la Model X.

Selon les rapports policiers, le VUS aurait d’abord heurté le garde-fou le long d’une autoroute avant de s’emballer, de traverser plusieurs voies de trafic, et de se retrouver sens dessus-dessous au milieu des voies rapides, Le conducteur et un passager auraient subi des blessures importantes au moment de l’accident.

La manufacturier Tesla affirme que, selon les données dont il dispose, le système de pilotage automatique ne serait pas responsable de l’incident. « Selon les données en notre possession, nous n’avons aucune raison de croire que le système Autopilot ait quoi que ce soit à voir avec les événements », ont expliqué les porte-parole de Tesla.

La NHTSA continue cependant de recueillir des informations auprès de Tesla bien sûr, mais aussi de la police de Pennsylvanie et du conducteur lui-même, un automobiliste du Michigan.

Des incidents multiples

Au-delà de l’accident mortel du 7 mai, ce n’est pas la première fois que le système Autopilot se retrouve au cœur d’une controverse. Au début du mois de juin, une automobiliste de Irvine, en Californie, avait accusé le système de l’avoir forcé à se précipiter sur un muret de ciment.

Une enquête menée par Tesla avait cependant conclu que c’est la conductrice elle-même qui avait enfoncé la pédale d’accélérateur au lieu du frein, entrainant la collision, ce que la victime conteste.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';