Mercedes-Benz ne développera pas une nouvelle plateforme pour les prochaines EQE et EQS, citant des ventes décevantes

2025 Mercedes-Benz EQS Sedan | Photo: Mercedes-Benz
  • Le constructeur a abandonné le développement de la plateforme MB.EA qui aurait équipé la prochaine génération des EQE et EQS.

  • Plutôt, ces modèles utiliseront une version mise à jour de leur architecture actuelle.

  • Cela vise à sauver de l’argent face à des ventes faibles et une réduction de la demande globale pour les VÉ.

En raison des faibles ventes de ses modèles électriques et d’un refroidissement global du marché des VÉ, Mercedes-Benz a mis fin au développement de sa nouvelle plateforme MB.EA Large destinée à la prochaine génération de Classe E et Classe S électriques.

En effet, le constructeur a confirmé à la publication allemande Automobilwoche qu’il mettrait plutôt à jour la plateforme EVA2 sur laquelle reposent les actuelles EQE et EQS.

Cette décision pourrait permettre à l’entreprise d’économiser entre 4 et 6 milliards d’euros, ce qui rendrait les nouvelles versions de ses berlines électriques moins risquées sur le plan financier.

Il semble toutefois que les améliorations apportées à la plateforme EVA2 seront assez importantes, puisque les prochains modèles devraient être dotés d’une architecture électrique de 800 volts, de nouveaux moteurs et de nouvelles batteries, dans le but d’augmenter l’autonomie et de réduire les temps de charge.

2023 Mercedes-Benz EQE | Photo: Matt St-Pierre

Les ventes décevantes de ses véhicules électriques actuels ont également conduit Mercedes-Benz à repousser sa transition vers une gamme entièrement axée sur les véhicules électriques, et la société prévoit désormais de continuer à vendre des modèles équipés de moteurs à combustion pendant une bonne partie de la prochaine décennie, la vitesse de la transition étant mieux adaptée aux souhaits des clients sur chacun des principaux marchés.

En outre, Mercedes-Benz prévoit désormais que la moitié seulement de ses ventes proviendront de modèles électriques ou hybrides rechargeables en 2030.

Il est intéressant de noter que si la plateforme MB.EA Large a été annulée, la plateforme MB.EA Medium, étroitement liée mais plus petite, est maintenue.

Cela signifie que la prochaine génération de Classe C et de GLC, ainsi que leurs éventuelles versions électriques, bénéficieront d’une toute nouvelle plateforme, ce qui ne sera pas le cas pour les Classe E et Classe S, plus grandes et plus chères.

Il sera aussi intéressant de voir si la demande mondiale de véhicules électriques reprendra dans les mois et les années à venir ou si le boom des VÉ est vraiment terminé.

Source : Automobilwoche via Carscoops

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement