Top 5 du SEMA Show

Le SEMA Show est sans aucun doute l’un des salons de l’industrie automobile les plus convoités, spécialement pour l’originalité de certains produits et voitures présentés pendant ces quelques jours du mois de novembre. Certaines modifications sont impressionnantes, d’autres traditionnelles. Dans tous les cas, on y retrouve une grande influence américaine qui parfois tombe dans le cliché. Malgré tout, les quelques constructeurs présents ont su en mettre plein la vue!

dsq

1.   Ford et ses Mustang

Sans grande surprise, mais au plaisir de tous, Ford a présenté plusieurs Mustang, toutes aussi belles les unes que les autres! Pour terminer les 50 ans du ponycar en beauté, le constructeur a présenté la version RTR. Celle-ci détient un moteur V8 de 5,0 litres et produit une puissance de 735 chevaux!

DSCN4589

2.   Mazda MX-5 World Cup

Dès 2016, Mazda utilisera la nouvelle génération de MX-5, avec son moteur 4 cylindres SKYACTIV-G de 2,0 litres, pour la série à son effigie. Dans le cadre du SEMA, le constructeur japonais en a profité pour présenter sa voiture qui est très près de la version définitive. Outre la voiture, la série s’élargira et s’exportera sous peu en Europe et en Asie.

DSCN4557

3.   L’originalité des exposants

Faire le tour du SEMA c’est aussi se questionner sur la validité de certains produits ou de leur utilité. Toutefois, on peut toujours donner quelques points pour l’originalité et l’effort mis par certains pour se démarquer du lot! Même si les jantes qui brillent sont encore très populaires on y retrouve aussi certains accessoires plus sobres, question de plaire à tous.

DSCN4599

4.   Chevrolet et ses 5 concepts

Chevrolet a voulu ici renouveler 4 de ses voitures existantes en présentant 5 concepts différents. La sous-compacte Sonic a eu droit à 2 versions, la Performance, avec un ensemble de modifications de type course et l’Accessories qui ajoute un peu de piment au niveau visuel. La berline sport SS a été présentée sous forme de «Some like it red hot» avec quelques modifications esthétiques. Question de la rendre un peu plus «sexy», Chevrolet ajoute des roues en aluminium de 19 pouces et un extérieur et intérieur complètement noir à l’Impala Blackout. Finalement, la Cruze RS Plus ajoute quelques éléments esthétiques et un ensemble de performance sous le moteur.

DSCN4524

5.   Et l’environnement dans tout ça?

Qui dit tuning, dit bien souvent puissance. Malheureusement, l’environnement est rarement pris en compte lorsque vient le temps de modifier une voiture. Même si la tendance est à l’ajout des moteurs électriques pour donner un deuxième souffle, il n’en reste pas moins que la majorité des voitures présentées lors du SEMA n’atteignent pas les objectifs des normes CAFE. Il faut se tourner vers l’AAPEX, le salon spécialisé en produits d’après-marché situé à quelques pas et en même temps que le SEMA, pour y découvrir l’intention des compagnies d’offrir des pièces et systèmes plus performants, diminuant ainsi la consommation des véhicules. Moins glamour que le SEMA, l’AAPEX demeure une mine d’or pour les détaillants et distributeurs qui veulent prendre le pouls de ce marché. Dans l’ensemble, on peut constater que les compagnies souhaitent prendre un virage vert à long terme pour optimiser les véhicules.

En conclusion, le SEMA demeure un «show» où l’objectif est de se démarquer le plus possible en ajoutant beaucoup de cosmétique. Dans certains cas, il s’agit presque d’un combat de coqs pour présenter la voiture la plus modifiée ou celle qui brille le plus! Malgré les clichés et les voitures plus folles les unes que les autres, le SEMA démontre à quel point il est possible de faire n’importe quoi avec une voiture.

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici