var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Nissan en Formule E jusqu’en 2025-2026

Nissan en Formule E jusqu’en 2025-2026

Même si le championnat de Formule E n’a fait que passer à Montréal en 2017, ça ne veut pas dire que l’intérêt pour la série monoplace purement électrique a disparu. Le constructeur Nissan a profité du retour du printemps pour réitérer son engagement envers la discipline, et ce, jusqu’à la douzième saison prévue en 2025-2026.

Rappelons que Nissan est le seul constructeur nippon à prendre part au championnat depuis 2018. Son implication dans la Formule E va de pair avec la vision électrique de la marque, Nissan qui a été l’un des premiers sur le marché avec la Leaf. Plus tard cette année, le géant nippon va introduire le multisegment électrique Ariya chez nous, le modèle qui devrait permettre au constructeur d’accélérer son offensive électrique.

Nissan va donc profiter de l’arrivée de la troisième génération des monoplaces de la série, l’arrivée de ces nouveaux bolides qui est prévue pour la saison 2022-2023. Évidemment, l’évolution de la voiture va permettre des performances accrues, ainsi que des temps réduits dans les puits, grâce à une recharge ultrarapide.

« La vision de Nissan pour les voitures va bien au-delà des simples modes de transport. […] Nous visons à concevoir et à construire des véhicules électriques qui transforment la façon dont les communautés se connectent et se déplacent, et nous inspirent tous à œuvrer pour une société durable. Pour Nissan, la Formule E nous aide à mettre l’enthousiasme, l’énergie et l’environnement au premier plan alors que nous livrons cette vision du futur à un public toujours plus grand, nouveau, jeune et diversifié », a déclaré Ashwani Gupta, directeur de l’exploitation de Nissan.

 

Jusqu’ici, l’écurie Nissan e.dams s’est basée sur la Phase 1 « De la rue à la piste » qui consistait à utiliser les données recueillies au fil des années avec la Nissan Leaf pour les amener à l’écurie de Formule E. Depuis le début de cette saison, c’est plutôt la Phase 2 « de la piste à la rue » qui prévaut, ce qui pourrait s’avérer intéressant pour les consommateurs à la recherche d’un peu plus de performance à bord de leurs bolides électriques… de rue!

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';