var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Investigation sur l’Autopilot de Tesla : la NHTSA requiert de l’information a des concurrents

Investigation sur l’Autopilot de Tesla : la NHTSA requiert de l’information a des concurrents

Tesla-factory

Tesla Factory Photo: Tesla

  • Plusieurs accidents impliquant une Tesla conduite par l’Autopilot et des véhicules de premiers répondants ont entrainé une enquête sur les systèmes de conduite autonome

  • La NHTSA est chargée de l’enquête

  • Plusieurs manufacturiers ont étés sommés de rendre publique l’information relative à leurs propres systèmes de conduite autonome.

Étant donné que onze accidents impliquant une Tesla conduite par Autopilot et les premiers répondants se sont produits aux États-Unis, le gouvernement a lancé une enquête sur les fonctionnalités de conduite autonome, en particulier celles présentes dans les véhicules Tesla.

Ces accidents ont fait 17 blessés et un décès lorsque des véhicules d’urgence arrêtés sur le bord de la route n’ont pas été détectés par les systèmes de conduite autonome de Tesla.

Afin de mieux évaluer la situation concernant les caractéristiques de conduite autonome de niveau 2, la NHTSA a récemment demandé aux principaux constructeurs tels que General Motors, Ford, Stellantis, Volkswagen, Toyota, Honda, Nissan et Subaru de lui communiquer leurs données concernant les incidents causés par leurs systèmes d’aide à la conduite, les plaintes des usagers concernant ces systèmes, le nombre de véhicules qui en sont équipés aux États-Unis et le nombre de kilomètres parcourus avec le système au contrôle de la voiture.

Les trois entreprises américaines ont jusqu’au 3 novembre pour remettre leurs données, tandis que les autres constructeurs ont jusqu’au 17 novembre. Le non-respect de cette directive pourrait coûter jusqu’à 115 millions de dollars aux manufacturiers

Avec ces données, la NHTSA devrait être en mesure de comprendre comment le système de chaque  compagnie se comporte dans des scénarios de conduite réels et à quelle fréquence ils sont activés lors d’un accident. Sachant cela, le gouvernement sera mieux équipé pour déterminer la sécurité de l’Autopilot de Tesla.

Il convient de rappeler que malgré son nom, l’Autopilot exige que le conducteur soit à tout moment pleinement attentif et prêt à prendre le contrôle du véhicule en cas d’urgence.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';