Un robot autonome pourrait recharger des VÉ dans des stationnements sans bornes fixes

Robot de recharge Ziggy | Photo: EV Safe Charge
  • EV Safe Charge travaille sur un robot de recharge appelé Ziggy depuis 2019

  • Ce robot naviguera jusqu’à la voiture des conducteurs ayant réservé une session de charge

  • Le robot ne peut pas brancher et débrancher son câble par lui-même

Avec la prolifération des véhicules électriques, l’accès à la recharge publique devient de plus en plus problématique, ce qui conduit à un certain nombre de propositions de solutions différentes.

L’une des propositions les plus créatives consiste à utiliser un robot autonome pour recharger les véhicules à l’intérieur d’une structure de stationnement.

Ce robot, baptisé Ziggy, est le résultat de trois années de travail de EV Safe Charge, une société spécialisée dans les solutions de recharge de véhicules électriques.

Essentiellement une batterie de la taille d’un réfrigérateur sur quatre roues, Ziggy peut être appelé via une application afin de mettre la recharge à la disposition de tous les emplacements d’un parking au lieu de seulement un petit nombre de baies.

Ziggy peut également garantir aux conducteurs qu’ils trouveront une place de stationnement, car le robot se déplacera de sa propre station de recharge jusqu’au bon endroit avant l’arrivée du véhicule, afin de réserver la place et d’empêcher un autre conducteur de la prendre.

Une fois arrivé, le conducteur scanne son téléphone sur un capteur monté sur Ziggy, puis branche le câble de recharge.

Un problème qui ne sera pas résolu par Ziggy est celui des conducteurs de VÉ qui monopolisent les chargeurs une fois leur batterie pleine, car le robot n’est pas capable de se brancher et de se débrancher tout seul, ce qui signifie que le conducteur doit revenir avant que le robot puisse retourner à sa station de départ pour être prêt pour une nouvelle charge.

C’est pourquoi les grands parcs de stationnement devront proposer plusieurs Ziggys afin de répondre à la demande de leurs clients.

Une solution potentielle à ce problème est de facturer les conducteurs pour le temps où le chargeur est connecté à leur véhicule plutôt que pour la quantité d’énergie consommée.

L’entreprise qui fabrique le Ziggy prévoit de commencer sa production l’année prochaine et elle affirme que ses premières livraisons auront lieu en 2024.

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici