var make ='';var sponsor ='stbasilehonda';
Accueil / La Voix du Concessionnaire / Traction avant versus traction intégrale – les différences

Traction avant versus traction intégrale – les différences

Honda CRV AWD

Peu importe le modèle de voiture qui nous intéresse, il y a fort à parier qu’au cours de nos recherches nous tomberons sur les termes traction avant et traction intégrale. Il se peut aussi que l’on entende parler de traction arrière ou de rouage 4×4. Toutes ces terminologies désignent les roues qui reçoivent la puissance provenant du moteur.

Le moteur est l’élément qui propulse la voiture, mais ce sont évidemment les roues qui sont connectées au bitume, et la façon que la puissance est transmise à la route à une incidence sur le comportement routier de la voiture dans son ensemble, en plus de modifier le comportement de l’auto sur une route enneigée ou glacée.

« Si l’on regarde la gamme Honda, la majorité des véhicules sont des modèles à traction avant, mais il y a l’option de la traction intégrale sur des véhicules comme le CR-V et le Pilot tandis que d’autre comme le Ridgeline l’offre de série », explique Patrick Aceto, directeur général des ventes chez St-Basile Honda.

Sur un modèle à traction avant, ce ne sont que les roues avant qui reçoivent la puissance et le couple du moteur. Les roues arrière sont entrainées par les roues avant, comme sur un tricycle par exemple.

D’un point de vue du comportement routier, les modèles à traction avant sont considérés comme étant moins dynamiques à la limite qu’une voiture à traction intégrale ou encore à traction arrière. Par exemple, sur une piste de course, une voiture à traction arrière est plus agile puisqu’elle « pousse » la voiture dans les courbes tandis qu’un modèle à traction intégrale affiche une meilleure motricité.

Cela étant dit, la majorité des gens n’iront pas s’aventurer sur une piste. Sur une route normale, une voiture à traction avant bénéficie d’une meilleure économie d’essence qu’une voiture à traction intégrale, à puissance égale, en raison de son poids inférieur tandis qu’elle sera plus stable dans les courbes qu’une propulsion (traction arrière).

Le rouage intégral est un tantinet plus complexe que la traction avant, puisqu’il y a plusieurs types de traction intégrale. Cela étant dit, dans l’ensemble des cas, la puissance du moteur est envoyée aux quatre roues du véhicule et non seulement deux. La répartition entre les roues arrière et avant varie et il est même parfois possible de verrouiller le différentiel central afin d’obtenir un équilibre parfait 50-50 entre l’avant et l’arrière.

Sur les véhicules Honda à traction intégrale par exemple, la majorité de la puissance est envoyée vers les roues avant, mais dès que les roues arrière perdent de l’adhérence, le couple est transféré vers l’arrière afin de rétablir l’équilibre.

L’avantage du rouage intégral se fait surtout sentir l’hiver. Lorsque les quatre roues reçoivent de la puissance, il est plus facile de s’extirper d’un banc de neige tandis que sur une route enneigée ou glacée, le véhicule affiche une meilleure stabilité dans les courbes.

Bref, les modèles à traction avant sont à privilégier si vous êtes à la recherche d’une meilleure économie d’essence tandis que les modèles à traction intégrale sont à considérer si vous devez souvent sortir l’hiver et que vous ne pouvez rester à la maison en raison d’une tempête.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='stbasilehonda';