var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Top 10 des voitures performantes ET économiques à la pompe

Top 10 des voitures performantes ET économiques à la pompe

Jadis, aussitôt qu’on évoquait la performance pour décrire un modèle en particulier, on sacrifiait toute notion d’économie de carburant. Une Dodge Challenger 1970 avec un tonitruant moteur V8, ça ne fonctionnait pas à l’eau minérale, mettons.

Heureusement, la technologie a évolué au fil des décennies au cours des 10 dernières années, nous avons vu apparaître sur le marché des modèles à la fois puissants et relativement frugaux. Bien sûr, deux moteurs de même cylindrée offrant 200 chevaux de différence peuvent difficilement consommer de la même manière, mais l’écart est beaucoup plus mince aujourd’hui qu’il ne l’était hier.

Conséquemment, voici 10 modèles offrant beaucoup de puissance tout en se montrant franchement économique en regard de ce qu’ils proposent. Notez que l’industrie nous propose plus que 10 bombes économiques sur le marché ; nous avons dû faire des choix déchirants. Enfin, une décision plus facile a été celle de se référer au guide de consommation de carburant 2020, question d’offrir une certaine uniformité ; les chiffres des constructeurs et ceux que l’on retrouve un peu partout sur le Net sont parfois disparates.

1 — Volkswagen Golf R

2019 Volkswagen Golf R | Photo: Matt St-Pierre

La Volkswagen Golf a toujours été une voiture économique, principalement en raison de l’efficacité de ses mécaniques. Le cas de la variante GTI a toujours été un bel exemple. Avec la version R introduite en septembre 2015, la compagnie a repoussé la chose encore plus loin. En effet, malgré la puissance de 288 chevaux et 280 livres-pieds de couple du moteur 4-cylindres turbo de 2 litres, la consommation est demeurée très raisonnable à 8,2 litres aux 100 kilomètres en moyenne sur l’autoroute (11,4 en ville). En prime, le modèle offre la traction intégrale. Notez que la Golf R n’est officiellement pas offerte en 2020, mais que Volkswagen Canada a fait des réserves, si bien que le modèle 2019 est toujours livrable. Voilà pourquoi nous l’incluons dans notre palmarès.

2 — Honda Civic Type R

La version Type R de la Honda Civic est un autre bel exemple d’efficacité. Elle n’offre peut-être pas le rouage intégral, mais elle colle à la route de façon impressionnante grâce à un châssis bien conçu. Son 4-cylindres turbo de 2 litres crache 306 chevaux, en plus de fournir un couple maximal de 295 livres-pieds, mais ne réclame que 8,3 litres aux 100 kilomètres sur la grande route (10,6 en ville). Impressionnant à tous les points de vue.

3 — Cadillac CT4-V

2020 Cadillac CT4-V | Photo: Cadillac

La berline CT4 est nouvelle pour 2020 dans la gamme Cadillac et comme la firme ne pouvait que se contenter d’offrir une version de base modestement pourvue en matière de muscle, elle propose une variante V beaucoup plus animée. En fait, cette déclinaison est dotée d’un moteur 4-cylindres turbo de 2,7 litres dont la prestation annonce 325 chevaux et 380 livres-pieds de couple. Mieux, la consommation est à 11,5 litres en ville et 8,2 litres sur l’autoroute, toujours pour la référence des 100 kilomètres.

4 — Toyota Supra

La Toyota Supra est aussi une bête qui sait animer la fête sans pour autant perdre le contrôle en matière de consommation. Son 6-cylindres en ligne de 3 litres (signé par BMW qui le propose également avec sa Z4) avance une prestation de 335 chevaux et 365 livres-pieds de couple alors que son appétit pour le pétrole est en moyenne de 9,9 litres aux 100 kilomètres en ville, 7,7 litres sur l’autoroute. Notez que pour 2021, cette mécanique voit sa puissance être majorée de 14 % pour atteindre 382 chevaux, tandis que le couple va plafonner à 368 livres-pieds. Il faudra prévoir une légère hausse des cotes, mais rien de majeur.

5 — Chevrolet Camaro

On a tendance à l’oublier celle-là. En fait, on ne fait pas référence aux versions les plus puissantes du modèle, mais bien à la proposition de base à moteur 4-cylindres. Cette dernière suggère une cavalerie de 275 chevaux, ce qui est loin d’être à négliger. En retour, la consommation est de 10,9 litres aux 100 kilomètres en ville, mais seulement de 7,6 litres sur l’autoroute. Il est aussi à signaler que la variante SS, pourvue d’un bloc V8 de 455 chevaux, ne consomme que 8,9 litres aux 100 kilomètres en conduite douce sur l’autoroute (boîte automatique). En ville… c’est une autre affaire.

6 — Ford Mustang

L’histoire est la même pour la Ford Mustang. Si certaines de ses variantes ont un goût marqué pour l’or noir, la déclinaison à moteur 4-cylindres turbo de 2,3 litres vous en donne pour votre argent avec 310 chevaux et une consommation moyenne de 7,3 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute (11,2 en ville).

7 — Audi TT RS

Chez Audi, les variantes sportives des modèles de la gamme voient des suffixes alphabétiques s’ajouter à leur appellation. Une TT plus sportive devient une TT S, alors qu’une TT complètement délinquante devient une TT RS. Dans ce dernier cas, la mécanique à l’œuvre est un 5-cylindres turbo de 2,5 litres qui propose 394 chevaux et 354 livres-pieds de couple, ce qui est suffisant pour effacer le 0-100 km/h en seulement 3,7 secondes. Surtout, le prix à la pompe est modeste avec 12,1 litres aux 100 kilomètres en ville, mais, surtout, 8,2 litres sur l’autoroute.

8 — MINI Cooper JCW

MINI John Cooper Works Clubman | Photo: MINI

Pour l’année 2020, la version JCW (John Cooper Works) de la MINI Clubman a vu sa puissance être catapultée de 228 à 301 chevaux. Malgré cette hausse importante, la consommation n’en a pas trop souffert alors qu’elle s’établit, en moyenne pour 100 kilomètres, à 10,1 litres en ville et seulement 7,6 sur l’autoroute. Et ici, le plaisir de conduire est constant, même à faible vitesse en ville.

9 — Hyundai Veloster N

2019 Hyundai Veloster N | Photo: Dan Heyman

La variante N de la Veloster, qui a fait ses débuts l’an dernier, est venue ajouter un peu de piquant au modèle de deuxième génération du coupé atypique de la firme coréenne. En fait, cette approche représente la première incursion de la division N chez nous et d’autres variantes du genre sont attendues. Dans le cas de la Veloster, sous le capot, ça prend la forme d’un moteur 4-cylindres turbo de 2 litres en mesure de produire 275 chevaux. À la pompe, les résultats sont très bien avec des moyennes de 10,6 litres en ville, 8,3 sur l’autoroute, toujours pour 100 kilomètres.

10 — Jaguar F-Type

La Jaguar F-Type n’est pas seulement une des plus belles voitures de l’industrie, elle est aussi un des bolides qui offre le meilleur rapport puissance/consommation. En effet, à 296 chevaux, son petit 4-cylindres turbo de 2 litres n’a besoin que de 10,2 litres aux 100 kilomètres pour la conduite en ville, 7,8 pour celle sur l’autoroute. Il est difficile de demander mieux d’un bolide d’exception.

Comme vous avez été en mesure de le constater, ce n’est pas le choix et la variété qui manquent lorsque vient le temps de jumeler puissance et frugalité. Et quantité de modèles ont dû être laissés sur la table, comme les versions AMG 35 des Mercedes-Benz A et CLA, la Subaru WRX, ainsi que la Mazda MX-5 et sa jumelle la Fiat 124, pour ne nommer que celles-là.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';