Quelques trucs faciles et rapides pour économiser de l’essence

 

Conseils pour économiser du carburant

 

On ne vous apprend rien, on assiste à une flambée inédite des prix de l’essence ces jours-ci. Tellement que ça change nos habitudes de conducteurs. Pas le choix, la hausse est trop forte et trop subite.

 

Maintenant, il faut quand même se déplacer. Conséquemment, il faut trouver des moyens pour réduire sa consommation afin de faire fondre, en bout de piste, le montant que l’on engloutit en pétrole dans nos véhicules chaque semaine.

 

Mais de quelle façon ?

 

En fait, il en existe plusieurs. Vous en connaissez assurément une flopée, mais faisons le tour de la question afin de se les remémorer. Au passage, vous en découvrirez peut-être de nouveaux. Et, si certains semblent simplets, comptez sur le fait que combinés à d’autres, ils peuvent avoir un effet important.

 

Votre conduite

 

Les meilleures cotes de consommation que l’on peut obtenir avec un véhicule se trouvent lorsqu’on circule à une vitesse d’environ 60 à 80 km/h. Si vos trajets vous le permettent (sans les allonger), voyez si vous pouvez emprunter des routes où les vitesses sont moindres et stables (sans faire des arrêts répétés). Faites le test, il y a des économies à faire.

 

Puis, il y a la vitesse à laquelle vous roulez sur l’autoroute et la façon dont vous traitez l’accélérateur de votre véhicule. Ça va varier d’un modèle à l’autre et d’un conducteur à l’autre, mais l’EPA (Environmental Protection Agency) américaine estime qu’adopter un pilotage doux en tout temps peut vous faire épargner de 10 % à 40 % d’essence, selon le type de comportement qui était vôtre avant.

 

Sur l’autoroute seulement, entre 100 km/h et 120 km/h, votre consommation peut grimper de 10 % à 20 %, selon votre véhicule. Les grosses économies, c’est ici qu’elles se trouvent.

 

L’accélérateur

 

Un autre truc. Lorsque vous circulez à vitesse stable, voyez si vous pouvez réduire la pression que vous exercez sur l’accélérateur, et ce, sans voir votre vitesse réduire. Souvent, on applique une pression juste un peu trop forte. Il en résulte une plus grande consommation. Pour vous aider à le vérifier, voyez si votre véhicule affiche la consommation en temps réel. Le cas échéant, vous pourrez instantanément voir la différence selon la pression appliquée sur la pédale de droite.

 

Votre humble serviteur a effectué plusieurs tests à ce chapitre, et ce, avec plusieurs véhicules. Il est souvent possible d’économiser entre 0,5 et 1,0 litre aux 100 kilomètres, simplement en étant très conscient de la façon dont on traite l’accélérateur.

 

Le poids

 

Est-ce que vous avez l’habitude de transporter un peu trop de choses dans votre véhicule ? Si oui, il est peut-être temps de faire du ménage. Ça tombe bien, le printemps s’en vient. L’EPA a aussi des chiffres à ce propos, mais l’écart qu’elle avance est important, car on peut traîner inutilement différents types de charges. Néanmoins, elle estime que des économies situées entre 2 % et 17 % sont réalisables.

 

Vos pneus

 

À quand remonte la dernière fois où vous avez vérifié la pression d’air de vos pneus ? Si longtemps, n’est-ce pas. Allez-y, ça urge ; des économies vous attendent. Des pneus sous-gonflés font… gonfler la consommation.

 

Regrouper vos sorties

 

Évidemment, vous y avez déjà songé, mais pensez à regrouper vos sorties. Cela va vous permettre de réaliser de belles économies. Il s’agit simplement de bien planifier vos déplacements.

 

Il y a d’autres trucs, bien sûr, mais si vous portez une attention particulière aux points traités, votre véhicule va moins consommer, c’est une garantie.

 

Maintenant, tous les conseils et les pourcentages avancés ne peuvent s’additionner, on s’entend, au point où vous économiseriez 50 % de votre facture d’essence. Cependant, en étant attentif et en adoptant de bons comportements routiers, vous pourrez facilement améliorer votre rendement de 10 % à 20 %.

 

Qu’avez-vous à perdre à l’essayer ?

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici