Premier essai MINI Countryman SE 2025 : Le petit VUS électrique de la famille

2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette

Forces

  • Le style unique

  • Un espace de vie spacieux

  • Les dimensions généreuses

 


Faiblesses

  • Autonomie légèrement limitée au prix proposé

  • Direction manquant de vivacité

  • La sensation de poids dans la conduite

 


Il y a une décennie, le Countryman a fait son entrée sur nos routes, et aujourd’hui, il dévoile sa 3e génération pour l’année 2025. Une évolution notable avec six centimètres de hauteur et treize centimètres de longueur supplémentaires. Le tout nouveau MINI Countryman s’est étiré sans perdre une once de son charme distinct. Cependant, une question persiste: est-ce que le nom « MINI » demeure la meilleure étiquette pour ce modèle électrique ?

 


Plus imposant

2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette

Mesurant 4 433 mm de long, 1 843 mm de large et 1 656 mm de haut, le MINI Countryman oscille entre élégance polyvalente et praticité quotidienne. L’empattement élargi à 2 692 mm promet un confort supérieur. Un design épuré, des lignes plus carrées, un toit légèrement incurvé et des phares DEL avant et arrière soulignent la modernité. Les grandes roues, jusqu’à 20 pouces, ajoutent une touche de robustesse, tandis que la couleur carrosserie domine l’esthétique.

 


Plus spacieux

 

L’abondance d’espace extérieur se reflète à l’intérieur. La rangée arrière modulable, avec des sièges ajustables individuellement et un coffre généreux de 460 à 1 450 litres, crée une oasis de commodité. Le toit panoramique en option illumine l’intérieur, tandis que des matériaux recyclés soulignent l’engagement envers la durabilité. Un compartiment supplémentaire dans le plancher offre un espace pratique pour les accessoires de recharge. Les porte-gobelets sont agrandis et la console comprend un nouvel espace de rangement situé sous la barre de commutation. Ce dernier permet de ranger les téléphones à un endroit facile à trouver et de les recharger sans fil en même temps.

2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette

Le tableau de bord centralise toutes les fonctions dans un écran OLED de 9,4 pouces, devenant la référence pour le Countryman. Le système d’exploitation MINI 9 permet le contrôle tactile ou vocal, tandis que la conduite semi-automatisée et le stationnement à distance ajoutent une touche futuriste à la sécurité. Le style graphique minimaliste met l’accent sur l’essentiel, avec un affichage tête haute en option. Dans la partie inférieure de l’écran OLED, les éléments de menu Navigation, Média, Téléphone et Climat peuvent être sélectionnés directement à tout moment. Toutes les autres fonctions sont accessibles via le menu de la même manière que sur un téléphone intelligent. Tout cela demande un  peu de pratique, mais vous arriverez à naviguer après quelques heures.

 


313 chevaux sous forme d’électron

 

Avec une puissance combinée de 313 chevaux, les moteurs électriques du MINI Countryman SE ALL4 offrent une accélération impressionnante de 0 à 100 km/h en 5,6 secondes. La batterie de 66,45 kWh assure une autonomie de 440 km selon le cycle WLTP ou entre 340 et 350 km chez nous. La charge rapide en courant continu en 30 minutes pour 80 % de la batterie promet une efficacité accrue. La conduite adaptative et les multiples modes ajoutent une touche de personnalisation à l’expérience de conduite.

 


Au volant

2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette

Pesant 2 000 kg, le Countryman électrique offre une conduite puissante, bien que le poids soit palpable. La direction, bien que manquant de précision, offre un rayon de braquage court. Les 313 chevaux et les modes de conduite variés assurent une expérience personnalisée. La conduite semi-automatisée jusqu’à 60 km/h ajoute une dose de modernité.

 

Pour une sensation plus sportive, il existe la suspension adaptative avec une réduction de 15 mm et des amortisseurs sélectifs en fréquence disponible en option. Vous avez aussi le choix de pneus plus ou moins sport et différentes jantes pour ajouter de l’adhérence à l’expérience. Pour l’ultime expérience économique, il y a le mode Green qui optimise l’efficacité de la conduite. Pour la première fois, le MINI Countryman offre également une conduite semi-automatisée sur des routes similaires à des autoroutes à des vitesses allant jusqu’à 60 km/h. Jusqu’à cette vitesse, le conducteur peut retirer ses mains du volant s’il continue à suivre étroitement le trafic.

 


Conclusion

2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette

Au Canada, le Countryman SE commence à 59 990 $, devenant éligible aux subventions gouvernementales de 12 000 $. Après taxes et frais divers, le prix final avant options se situe à 60 125 $. Avec son autonomie compétitive, son style unique et un prix attractif post-subventions, le Countryman électrique s’impose comme un choix intrigant pour les familles modernes. Reste à voir si une version E plus abordable viendra élargir l’éventail des options.

2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette
2025 MINI Countryman SE | Photo: Benoit Charette

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement