var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Premier essai du Hyundai Santa Cruz 2022 : Projeter un style de vie

Premier essai du Hyundai Santa Cruz 2022 : Projeter un style de vie

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

Avez-vous déjà songé à la gamme actuelle de véhicules Hyundai ? L’énorme marque sud-coréenne est présente dans toutes les grandes catégories ainsi que dans les segments à faible volume comme les voitures sportives. Le seul domaine dont elle s’est tenue éloignée jusqu’à présent est celui des camions, et ça ne changera pas de sitôt… Et donc, voici le tout nouveau Hyundai Santa Cruz 2022.

Hyundai est catégorique : ce n’est pas un camion. Mais ils disent cela en sachant très bien que leur véhicule sport et aventure basé sur le Tucson sera magasiné contre des véhicules comme le Honda Ridgeline et, plus que tout autre, le Ford Maverick. La partie la plus tordue, et je soupçonne que c’est la raison pour laquelle Hyundai est « timide » à propos du Santa Cruz, est qu’il surpasse le Maverick dans un certain nombre de caractéristiques clés des camions.

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

Pas un camion, mais quand même capable

Poursuivons avec quelques données. La capacité de charge utile du Hyundai Santa Cruz 2022 est d’un peu plus de 1 600 livres et il peut remorquer jusqu’à 5 000 livres, devançant le Maverick EcoBoost à traction intégrale de 100 et 1 000 livres respectivement. Les écarts sont étroits, mais il n’en reste pas moins que le Santa Cruz est plus performant. La comparaison penche en faveur de la Ford en ce qui concerne la longueur de la boite, qui est de 1,37 mètre contre 1,31 mètre pour le Santa Cruz. Cependant, les deux peuvent transporter des feuilles de 4 x 8 grâce à diverses astuces, notamment des poches moulées et d’autres arrangements, sans oublier le hayon réglable.

Pendant que nous parlons de la boite, Hyundai a pris deux décisions importantes qui, je crois, aideront à sceller l’entente avec les acheteurs du Tucson ou du Santa Fe qui recherchent quelque chose de très semblable et de très différent. La première est le couvre-caisse intégrée de série, qui isole presque complètement la boite des éléments. Son fonctionnement autorétractable et verrouillable rend toujours la caisse utile. La seconde est le coffre à même la caisse. Bien qu’il ne soit pas très profond, il peut servir d’emplacement pour les chaussures sales, de glacière ou de rangement pour les sacs à dos souples ou les petits objets.

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

Conçu pour être familier et différent

Bien qu’il copie le style général du tout nouveau Hyundai Tucson 2022, il partage très peu de panneaux de carrosserie. Une grande partie de celle-ci, en particulier à partir des piliers « B » vers l’arrière, est unique. Le Santa Cruz est 340 mm plus long que le Tucson et son empattement est 250 mm plus long. Les gains de longueur ont été concentrés pour rendre la boite utilisable, ce qui, comme décrit, l’est. L’empreinte globale du Santa Cruz est bien camouflée à l’extérieur grâce à ses proportions toujours soignées.

Je continue de croire que l’effort incessant de Hyundai pour réinventer son langage stylistique n’est rien d’autre qu’un bon moyen de faire vieillir prématurément ses produits. Cela dit, l’habitacle du Santa Cruz ne subira pas le même sort. Repris directement du Tucson, son aménagement est à la fois attrayant et fonctionnel. La version de base Preferred à 38 499 $ comprend un écran tactile de 8 pouces. À partir du Trend à 41 399 $, un tableau de bord numérique de 10,25 pouces s’y ajoute et, enfin, avec l’Ultimate à 44 799 $, l’unité de 8 pouces passe à un écran de 10,25 pouces. Cette dernière version est celle que nous avons conduite et, avec ses sièges avant refroidis et d’autres caractéristiques, on parle bien d’un véhicule haut de gamme.

L’habitacle est également assez spacieux, capable d’accueillir trois occupants sur la banquette rabattable de la 2e rangée. Et par « rabattable », je veux dire que le coussin inférieur du siège se relève pour révéler un espace de rangement supplémentaire. À l’avant, le conducteur et le passager sont à l’aise avec beaucoup d’espace et de rangement. La personne à la barre du Santa Cruz a droit à un vrai levier de vitesses, par opposition aux boutons, pour actionner la transmission – apparemment, les clients aiment les leviers de vitesses. Qui l’aurait cru ?

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

 

Grande puissance, conduite sportive

En ce qui concerne le groupe motopropulseur, le Hyundai Santa Cruz 2022 est livré de série avec une transmission automatique à 8 vitesses à double embrayage et un système HTRAC à traction intégrale. Ces éléments sont alimentés par un moteur 4 cylindres turbocompressé de 2,5 litres qui développe 281 chevaux et 311 lb-pi de couple. Grâce à cette configuration, le Santa Cruz est très performant. Le seul inconvénient est le retard de l’activation de la boite à huit rapports, en particulier lors de la tentative d’un virage à trois points.

Le Santa Cruz est également 30 mm plus large que le Tucson, ce qui renforce l’impression qu’il s’agit d’un véhicule plus corpulent. En fait, du point de vue du conducteur, on a l’impression d’être au volant d’un Santa Fe. L’empattement supplémentaire et le travail effectué pour atténuer les infiltrations de bruit se combinent pour créer un véhicule étonnamment raffiné. Le comportement routier de ce « camion » est meilleur que prévu. Si je devais faire un commentaire, j’éviterais l’Ultimate, surtout pour les roues de 20 pouces. Comme toujours, les flancs plus courts et plus rigides transmettent beaucoup trop d’imperfections de la surface de la route dans l’habitacle. Ce problème serait pratiquement éliminé avec les roues de base de 18 pouces.

Dynamiquement parlant, le Santa Cruz est agréable à conduire. Le châssis du « Sport Adventure Vehicle » est plus sportif que souple, ce qui signifie qu’il est très à l’aise à des vitesses plus élevées. Même avec un peu plus de 1 000 livres en remorque (Kawasaki Jet Ski plus remorque), le Hyundai garde le cap sans effort.

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

Quelle est la raison d’être du Santa Cruz ?

Le Hyundai Santa Cruz 2022 a été conçu pour améliorer la position de Hyundai dans le segment des petits VUS et non pour générer du volume. Il contribuera à développer l’image de la marque et ne sera guère plus qu’une extension de la gamme Tucson. Il a également été créé comme étant polyvalent pour un usage urbain et des aventures en plein air.

Le Santa Cruz est un véhicule de tendance de style de vie plus qu’un véritable véhicule de service. Il n’est pas limité pour autant, mais il n’est pas destiné à remplacer un camion. C’est en contraste avec le Maverick, que Ford présente comme un véhicule urbain très proche du camion. Par conséquent, Hyundai ne considère pas le Ford comme un concurrent, mais il l’est. De plus, Hyundai pense qu’une version hybride est une possibilité très réelle.

Enfin, il est impossible de ne pas penser à certains des prédécesseurs du Santa Cruz, comme le Chevrolet El Camino et la Subaru Baja, qui se sont à peine vendus. Comme eux, le Hyundai n’a pas été créé pour attirer les acheteurs de camions, ce qui a pratiquement assuré leur échec. Le Santa Cruz est différent parce qu’il peut bosser en tant que petit « truck » et qu’il y a beaucoup d’accessoires disponibles, y compris une tente pour les amateurs d’aventure.

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

2022 Hyundai Santra Cruz | Photo: Mathieu St-Pierre

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';