var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Mini Cooper S John Cooper Works Cabriolet 2013 – Quand le Coeur l’emporte

Mini Cooper S John Cooper Works Cabriolet 2013 – Quand le Coeur l’emporte

 

La Mini Cooper S John Cooper Works Cabriolet 2013 – ma foi, nous l’appelerons Mini Cooper S JCW Cabrio 2013 dorénavant, c’est déjà moins pire – est une voiture aucunement pratique, assez dispendieuse, et performante, oui, mais pas autant que d’autres voitures vendues au même prix.

Mais vous savez quoi? Les propriétaires n’en n’ont rien à faire de ces défauts et les chroniqueurs automobiles, eux, n’arrivent pas à critiquer la voiture vertement puisqu’au final, peu de véhicules sont en mesure de procurer autant de plaisir à leur conducteur.

Les versions John Cooper Works que l’on retrouve sur chaque modèle de la gamme Mini Cooper sont les plus puissantes et les plus aiguisées en matière de comportement routier. Certains diront qu’elles sont également les plus belles en raison de leur ensemble aérodynamique et de leurs jantes plus agressives. Ce qui est certain, c’est qu’avec une Mini Cooper John Cooper Works dans son entrée de cours, le sourire nous vient aux lèvres plus rapidement le matin. Et quand le modèle est décapotable, le plaisir est décuplé.

Habitacle

L’habitacle de la Mini Cooper S John Cooper Works Cabriolet est un mariage de design moderne rétro avec plusieurs clins d’œil au passé de la marque. Aussi bien le dire tout de suite, l’ergonomie n’est pas le point fort de cette petite sportive. Les commandes des vitres électriques se retrouvent au bas de la console centrale en plus d’une panoplie d’autres boutons qui sont tous petits et difficilement identifiable.

L’indicateur de vitesse, même si il est énorme, n’est pas facile à lire puisque l’aiguille indiquant notre vélocité est toute petite et n’est pas relié au centre du cadran en raison de la présence d’un l’écran du système multimédia. Ce dernier n’est pas des plus intuitifs non plus, avec plusieurs menus auxquelles l’on accède par l’entremise d’un tout petit levier situé entre les sièges avant. Ce levier s’avère difficile d’accès tout en étant impossible à utiliser convenablement si vous avez des gants.

Les sièges avant ont été dessinés exprès pour le type de conduite que la majorité des propriétaires de la Mini Cooper S JCW Cabriolet adopteront. Ils offrent amplement de support latéral sans être excessivement restrictif. Les sièges de notre modèle d’essai étaient recouvert de que Mini appel le cuir Salon Rouge Championnat, une option de 1 900$ qui ajoute une bordure rouge aux cuir noir charbon. L’effet est très sportif et particulièrement réussi, quoique le montant à dépenser pour cette option n’est pas facile à avaler.

Comme toute Mini qui se respecte, ce ne sont pas les choix de finitions intérieures qui manquent. Au total, 8 options s’offrent à vous lors de la configuration de l’intérieur de votre Mini Cooper S John Cooper Works Cabriolet 2013.

Le coffre de la voiture offre 170 litres d’espace de chargement ce qui est assez petit, mais personne n’achète cette voiture pour son coté pratico-pratique. L’ouverture du coffre est restreinte, mais il est tout de même possible d’y loger quelques sacs d’épicerie, ou deux ou trois sacs de sport question de quitter la ville pour une fin de semaine en amoureux.

Vous pouvez également mettre des bagages sur la banquette arrière ce qui s’avère une meilleure idée que d’y placer deux êtres humains. L’espace pour les jambes est pratiquement nul, aussi bien vous en avertir. Par contre, il est possible d’y placer un siège pour enfant.

Alors bref, l’habitacle de cette Mini Cooper S JCW cabriolet 2013 est très élégant, mais il n’est aucunement pratique et encore moins ergonomique.  Mais vous savez…

Essai-routier-mini-cooper-2013-ecolo-auto8_highRes17

En route

… ce n’est vraiment pas grave puisqu’ultimement, c’est sur une route sinueuse par une belle journée d’été avec le toit remisé que l’on apprécie réellement cette voiture. Et à ce moment précis, les petits défauts de l’habitacle sont rapidement oubliés.

La Mini Cooper S développe 181 chevaux à partir de son moteur turbocompressé de 1.6 litres. La version John Cooper Works, elle, en développe 208 à partir de la même motorisation. Ce gain de puissance se remarque sur la route, tout comme la sonorité du système d’échappement qui un pur délice. Plus rauque que celui de la Fiat 500 Abarth, le conducteur tombe rapidement en amour avec le grondement profond émanant des deux embouts centraux lors des changements de vitesse et des décélérations.

La transmission manuelle à 6 rapports est un vrai charme à manier, mais la pédale d’embrayage aurait pu bénéficier d’une course moins longue. Une boite automatique à 6 rapports est également offerte. Certains crieront au sacrilège, mais il faut savoir qu’avec 208 chevaux livrés aux roues avant, l’effet de couple peut déranger lorsque l’on n’a qu’une main sur volant et que l’autre est occupée à changer les rapports de la boite manuelle. Donc, dans ces circonstances, une transmission automatique à son utilité.

Impossible d’évaluer la Mini Cooper S JCW Cabriolet 2013 sans parler de la tenue de route. Dans les courbes, la voiture colle littéralement à la route et rien ne semble est en mesure de venir perturber sa trajectoire. La direction est précise et rapide sur une route en lacet tout en étant parfaitement légère en ville où garer cette Mini Cooper S John Cooper Works est un jeu d’enfant.

Malgré ce que vous pourriez penser, la suspension n’est pas trop ferme. Bon, ce n’est pas une BMW Série 7 évidemment, mais comparativement à ses rivales, la Mini Cooper S John Cooper Works 2013 se débrouille bien. En d’autres mots, oui vous allez ressentir les bosses, mais pas plus que dans une autre voiture aux performances comparables.

Essai-routier-mini-cooper-2013-ecolo-auto3_highRes5

Économie d’essence

Ce que l’on adore de cette voiture, c’est que malgré les performances dynamiques et une tenue de route de véritable sportive, la Mini Cooper S John Cooper Works Cabriolet 2013 surprend par son économie de carburant. Le manufacturier parle d’une consommation d’essence moyenne de 6.8 litres aux 100 kilomètres, nous avons plutôt obtenu 7.8 l/100 km. Mais n’oublions pas que cette moyenne inclut des périodes où nous devions évaluer les performances de la voiture…

La motorisation turbocompressé requiert de l’essence super, c’est vrai, mais n’importe quelle voiture en mesure d’offrir autant de plaisir à son conducteur tout en affichant la consommation d’essence moyenne d’une berline compacte mérite des éloges.

Conclusion

Nous avons été durs envers l’habitacle de la Mini Cooper S John Cooper Works Cabriolet 2013, mais nous savons que cela n’empêchera pas un acheteur à la recherche d’une voiture performante et dynamique de se procurer la petite britannique. Le déboursé supplémentaire pour la version John Cooper Works est amplement justifiable tandis que le prix de départ de la voiture, fixé à 42 900$ avant taxes et préparations, peut paraitre élevé de prime abord, mais sachez qu’aucune voiture vendue moins chère ne vous offre le même plaisir que cette bagnole.

  La Mini Cooper S John Cooper Works Cabriolet 2013 – ma foi, nous l’appelerons Mini Cooper S JCW Cabrio 2013 dorénavant, c’est déjà moins pire – est une voiture aucunement pratique, assez dispendieuse, et performante, oui, mais pas autant que d’autres voitures vendues au même prix. Mais vous savez quoi? Les propriétaires n’en n’ont …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 90%
Habitacle - Espace - 60%
Sur la route - Confort - 70%
Sur la route - Performances - 90%
Sur la route - Agrément de conduite - 95%
Économie d'essence - 80%
Hiver - 70%

79%

Note Globale

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';