L’IIHS rend ses distinctions Top Safety Pick plus difficiles à obtenir

Test de collision latérale | Photo: IIHS
  • Un test d’impact latéral plus exigeant et de nouveaux standards pour les phares sont en cause.

  • Seulement 48 modèles se qualifient cette année alors que 101 ont reçu un des prix en 2022.

  • Des standards encore plus exigeants sont attendus pour 2024.

Alors que des progrès sont réalisés en matière de sécurité automobile, l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) doit mettre à jour ses tests pour mieux refléter les différences réelles entre les véhicules.

Pour 2023, les prix Top Safety Pick et Top Safety Pick + de l’institut sont devenus plus difficiles à obtenir en raison de quelques changements de critères.

En effet, de plus en plus de voitures pouvaient se qualifier chaque année, ce qui a fait perdre à ces prix une partie de leur signification.

Pour pouvoir prétendre au titre de « Top Safety Pick », les voitures et les VUS doivent désormais obtenir la note « Acceptable » ou « Bon » dans le test d’impact latéral actualisé, plus difficile, qui génère 82 % d’énergie en plus que le test original, inchangé depuis son introduction en 2003. Pour obtenir le prix « Top Safety Pick + », les voitures doivent obtenir la meilleure note dans ce test.

Ces changements sont censés mieux refléter la majorité des impacts latéraux observés sur les routes américaines, maintenant que la plupart des gens conduisent des VUS. C’est pourquoi la barrière mobile est désormais plus haute et se déplace plus rapidement qu’auparavant.

Lorsque le test original a été lancé il y a 20 ans, la plupart des véhicules ont obtenu un score « médiocre » jusqu’à ce que les constructeurs automobiles modifient leur structure de collision afin d’améliorer leurs performances. En 2021, lorsque le nouveau test a été ajouté, presque toutes les voitures sur le marché ont obtenu la note maximale possible de « bon » dans le test original.

Les phares sont également un élément clé des changements mis en œuvre pour 2023, car à partir de cette année, les véhicules ne sont éligibles que si tous leurs niveaux de finition sont équipés de phares considérés comme « acceptables » ou « bons ».

Auparavant, les normes relatives aux phares ne prévoyaient qu’un seul niveau de finition offrant des phares « Acceptable » ou « Bon » pour l’attribution du prix Top Safety Pick, tandis que les critères du Top Safety Pick + étaient les mêmes que cette année.

Les systèmes d’avertissement de collision avec les piétons ont également été examinés afin de réduire le nombre de décès de piétons, qui est en hausse depuis de nombreuses années aux États-Unis.

Pour obtenir la meilleure note, les véhicules doivent désormais être équipés de systèmes classés « Avancés » ou « Supérieurs » en fonctionnement de jour comme de nuit, alors que la distinction « Top Safety Pick » n’exige le même niveau de compétence que pendant le jour.

Le test de résistance du toit, le test des appuie-têtes et le test d’évitement des collisions entre véhicules ont tous été supprimés des critères cette année, car presque tous les véhicules du marché ont obtenu d’excellents résultats à ces tests depuis plusieurs années déjà.

L’IIHS indique que certains de ces tests pourraient revenir sous une forme actualisée qui viserait à améliorer encore la sécurité des occupants.

Bien sûr, l’augmentation des exigences pour les deux prix signifie que moins de véhicules se qualifient, avec seulement 48 modèles récompensés cette année, contre 101 en 2022. Parmi ces 48 modèles, seuls 28 font partie de la catégorie Top Safety Pick +, qui comptait 65 véhicules l’an dernier.

Toyota/Lexus et Honda/Acura sont actuellement les deux constructeurs automobiles les plus sûrs selon l’IIHS, avec respectivement 15 et 8 modèles primés.

Un nombre encore plus restreint de véhicules pourrait se qualifier l’année prochaine, car l’institut prévoit d’autres changements qui augmenteront encore la difficulté de ses tests, comme l’obligation d’obtenir un résultat « bon » dans le test d’impact latéral actualisé pour les deux prix et l’obligation d’obtenir un résultat « acceptable » ou « bon » dans le test d’impact frontal à chevauchement modéré actualisé introduit en 2022 pour le prix Top Safety Pick +.

Source : IIHS

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement