Le Toyota Highlander passerait au tout électrique

Concepts électriques Toyota et Lexus | Photo: Toyota
  • D’autres modèles électriques vont se greffer aux gammes Toyota et Lexus en Amérique du Nord.

  • Il y aura également plus d’options hybrides rechargeables.


 

Le constructeur Toyota est actuellement en mode rattrapage dans le créneau électrique de l’industrie. Le géant nippon, qui a lancé la transition vers des motorisations électrifiées avec la Prius à la fin des années 90, doit désormais composer avec une croissance de l’automobile 100 % électrique, et ce, même s’il y a un ralentissement observé depuis quelques semaines.

Pour rectifier le tir, Toyota veut lancer plusieurs nouveaux modèles électriques en Amérique du Nord, car au moment d’écrire ces lignes, ses deux premiers VÉ, le Toyota bZ4X et le Lexus RZ, ne sont pas au sommet des tableau de ventes du continent. L’accueil mitigé du public local va donc forcer les ingénieurs de la marque à redoubler d’ardeur pour que les prochains modèles soient mieux reçus par les consommateurs de l’Amérique du Nord et même ailleurs sur le globe.

Toyota Highlander 2023 | Photo: Matt St-Pierre

Selon ce qu’a appris le site carbuzz.com plus tôt la semaine dernière à l’occasion du lancement des Toyota 4Runner, Tacoma, Land Cruiser, Camry et Crown Signia à San Diego, le constructeur s’apprête à multiplier son offre électrique chez nous. Le premier modèle prévu sera un multisegment de taille compacte qui pourrait bien s’appeler bZ3X, tandis qu’une berline aux dimensions semblables pourrait aussi se greffer à la gamme nord-américaine. Comme le précise l’article de CarBuzz, la division Lexus devrait en principe avoir droit à sa propre variante de ce futur multisegment bZ3X.

Toyota Grand Highlander 2024 | Photo: Matt St-Pierre

Or, il semble que la nomenclature « bZ » (pour Beyond Zero) ne fasse pas l’unanimité auprès du public. À ce propos, les stratèges de la marque auraient comme peut-être une idée plus traditionnelle pour séduire un peu plus l’auditoire local. En effet, Toyota voudrait reprendre le nom Highlander et l’appliquer à un modèle entièrement électrique. En fait, le multisegment intermédiaire passerait carrément à la propulsion strictement électrique. Il ne serait donc plus possible d’acquérir un Highlander muni d’une motorisation thermique sous le capot.

En revanche, le Grand Highlander à peine introduit l’an dernier, conserverait un choix de groupes motopropulseurs hybrides ou hybrides rechargeables.

D’ailleurs, pour étendre un peu plus l’électrification de Toyota aux États-Unis et au Canada, le constructeur entend ajouter d’autres variantes hybrides rechargeables à des modèles qui n’ont jamais profité de cette technologie par le passé. Pensons notamment aux deux pickups de la marque ou même à l’imposant Sequoia.

CarBuzz va plus loin en déclarant que le premier modèle (en série limitée) du groupe à être muni d’une batterie à l’état solide porterait l’écusson Lexus lorsqu’il sera dévoilé quelque part en 2027. On verra bien si Toyota réussit ce tour de force, la technologie qui n’a pas encore effectué de percée, à l’exception de quelques prototypes issus de marques chinoises à l’heure actuelle.

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement