Le permis de conduire québécois coûtera 25.50$ en 2024

SAAQ Logo

  • Il s’agit de la troisième année consécutive pour ce congé de paiement.

  • Le permis de conduite québécois coûtera 25.50 $ en 2024.

  • Québec redonne donc 600 M$ aux automobilistes québécois.


 

Le coût du permis de conduire québécois ne sera pas une dépense aussi salée qu’à l’habitude en 2024. En effet, la vice-première ministre et ministre des Transports et la Mobilité durable, Mme Geneviève Guilbault, accompagnée de la députée d’Anjou-Louis-Riel, Mme Karine Boivin Roy, du président du conseil d’administration de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), M. Konrad Sioui, et du président-directeur général de la SAAQ, M. Éric Ducharme, a confirmé la bonne nouvelle pour les titulaires de permis de classe 5 et de classe 6.

Le coût du permis de conduire en 2024 sera donc de 25,50 $ au lieu des 101,55 $ pour la Classe 5 et 186,50 $ prévus pour la Classe 5 et 6 réunis. Le gouvernement du Québec prolonge ainsi son congé de paiement de la contribution d’assurance associée au permis de conduire pour la troisième année consécutive.

L’une des raisons évoquées pour cette remise d’une valeur de 600 millions de dollars aux automobilistes québécois est la bonne tenue des usagers de la route pendant la pandémie, notamment par la réduction massive de l’achalandage, ce qui a réduit considérablement le nombre de collisions et d’indemnisations. Résultat : la SAAQ dispose d’un « excellent capital dans le Fonds d’assurance automobile.

Le gouvernement québécois a aussi annoncé un investissement réparti sur cinq ans de 44 millions de dollars pour la réalisation de projets en sécurité routière (une enquête routière sur la prévalence de drogue et d’alcool, un projet pilote sur une solution de détection de cellulaire au volant et une étude sur la sévérité des blessures à la suite d’une collision, notamment), en plus d’un autre investissement de 52 millions de dollars pour bonifier la couverture d’assurance.

Qui plus est, une nouvelle mesure de réutilisation de la photo du permis de conduire évitera à environ 50 000 clients par mois de se rendre dans un point de service, et ainsi, de réduire l’achalandage déjà très élevé dans certaines succursales de la société d’état. Autrement dit, les personnes dont la photo expire en 2024 n’auront pas à se déplacer pour renouveler leur permis de conduire et leur carte d’assurance-maladie par le fait même.

Cette mesure, en plus de l’ajout d’un nouveau point de service à la Place Versailles dans l’est de Montréal, devrait libérer des plages de rendez-vous de la SAAQ qui jongle avec les troubles de jeunesse du nouveau service en ligne SAAQclic qui, jusqu’ici, a coûté 41 millions aux contribuables québécois. Le fiasco a forcé l’embauche de plusieurs intervenants et d’agents de sécurité, sans compter le temps supplémentaire accordé aux employés pour répondre à la demande croissante des usagers aux succursales de la SAAQ, causée par l’échec du système en ligne.

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement