La Tesla Roadster de production présentée avant la fin de l’année

Tesla Roaster 2020
Tesla Roaster | Photo: Tesla
  • Un temps de moins d’une seconde serait la cible pour cette nouvelle Tesla Roadster.

  • Les premières livraisons seraient prévues pour 2025.


 

C’est en 2017 que la deuxième génération de la Tesla Roadster a été dévoilée et pourtant, en cette fin du mois de février 2024, la sportive brille toujours par son absence au sein de la gamme tatouée du « T ». En fait, le constructeur a même eu le temps de présenter le Cybertruck et d’entamer la livraison des premiers exemplaires depuis l’automne 2023. La nouvelle sportive n’était pas une priorité pour le constructeur.

Tesla Roadster | Photo : Tesla

Or, il y a peut-être une lueur d’espoir à l’horizon depuis la publication d’un message prometteur de la part d’Elon Musk, le co-fondateur de la marque purement électrique. En effet, le principal intéressé a indiqué sur son compte X (anciennement Twitter) que la conception du modèle de production définitif de cette nouvelle Roadster allait être dévoilé d’ici la fin de l’année.

Rappelons que le controversé chef des opérations de Tesla a déjà indiqué qu’il n’y aurait jamais d’autre voiture comme celle-ci, ajoutant même qu’il était même possible de la considérer comme autre chose qu’une voiture. « Je pense qu’elle a une chance d’être la démonstration de produit la plus époustouflante de tous les temps », a-t-il ajouté sur son compte X.

Le but derrière cette annonce conditionnelle serait de commencer la livraison des premières copies de la sportive électrique en 2025. Le hic dans cette histoire, c’est que le constructeur n’a pas une très bonne réputation en ce qui a trait à l’exactitude de ses délais de livraison. Plusieurs retards ont été notés au fil des années et il est permis de croire que le Roadster n’échappera à cette tendance. D’ailleurs, la version 2.0 était supposée faire son entrée sur le marché en 2020, mais la pandémie a changé beaucoup de choses pour les constructeurs automobiles et la société en général.

Là où ça devient intéressant, c’est que le développement du bolide, bien que retardé, pourrait surpasser ce qui avait été promis en 2017. À l’époque, l’accélération à 96 km/h était l’affaire de 1,9 seconde selon les dires de l’entreprise. Mais, depuis aujourd’hui, ce temps aurait été abaissé sous le seuil de la seconde et toujours selon M. Musk, ce détail serait anodin à côté des autres innovations de la voiture.

Mais, il faudra toutefois attendre l’arrivée de la voiture de production avant de crier victoire sur ce temps d’accélération complètement ahurissant. Voilà une autre histoire remplie de hauts et de bas qu’il faudra assurément surveiller dans le semaines et mois à venir.

Tesla Roadster | Photo : Tesla

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement