var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Hyundai Elantra N 2022 : fougueuse et pétaradante

Hyundai Elantra N 2022 : fougueuse et pétaradante

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

Différentiel à glissement limité à commande électronique, sièges baquets légers, amortisseurs adaptatifs et départ canon ne sont pas des termes qui font partie du lexique habituel de la Hyundai Elantra. Or, la lignée 2022 inclut une déclinaison N sur laquelle la division de performance de Hyundai a usé de tous ses pouvoirs au chapitre de la performance.

Pour ceux qui l’ignorent, la lettre N représente à la fois Namyang et Nürburgring. La première est la ville qui abrite le centre de R&D de Hyundai et la seconde est, comme vous le savez probablement, la piste de course connue sous le nom d’«Enfer Vert » où les modèles N sont testés.

Notre essai routier de la Hyundai Elantra N nous a emmenés au cœur de la grande région viticole californienne de Sonoma, où le circuit sinueux de 4 kilomètres nous attendait avec ses virages techniques et ses changements d’altitude afin que nous puissions voir ce que cette Elantra avait dans le ventre.

Inspirée par la compétition, à l’intérieur comme à l’extérieur

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

À l’extérieur, la palette de l’Elantra N se décline en un choix de six couleurs. La berline arbore de nombreux accents rouges parsemés un peu partout sur la carrosserie, avec des effets de sol, une grille de calandre noire et un becquet sur le coffre. À l’intérieur, l’élément le plus remarquable est sans contredit la paire de sièges baquets légers offerts de série qui offrent à la fois confort et soutien. Des garnitures en aluminium se trouvent à des endroits clés comme les seuils de porte, ainsi que sur les pédales sport.

Le tableau de bord entièrement numérique est pratiquement le même que celui que vous trouverez dans d’autres produits Hyundai plus récents comme le Tucson et le Santa Cruz, mais on y a ajouté des éléments graphiques spécifiques pour les divers modes de conduite. Le système d’infodivertissement abrite les applications et fonctionnalités typiques de Hyundai, mais ajoute également une variété de menus comme les multiples choix de calibrages du mode Custom et un chronomètre pour la piste.

Dans l’ensemble, les écrans sont faciles d’accès et intuitifs, mais ils sont également appuyés par une série de boutons et de commandes analogiques sous l’écran d’infodivertissement pour activer et désactiver les fonctions les plus communes de manière rapide.

Composantes mécaniques de pointe, sonorité unique

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

Tout d’abord, la Hyundai Elantra N 2022 est propulsée par un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui développe 276 chevaux et 289 lb-pi de couple. Les fruits de ce moulin sont exclusivement livrés aux roues avant, et les acheteurs ont le choix entre une boite automatique DSG à huit vitesses ou d’une bonne vieille boite de vitesses manuelle à 6 rapports.

Le moteur est également équipé d’un échappement dit « émotif » qui peut produire diverses pétarades selon le régime. Cela fonctionne essentiellement en favorisant la postcombustion des gaz lorsqu’ils sortent du turbocompresseur. Certes, l’expérience au volant en bénéficie grandement, mais vos voisins pourraient appeler la police si vous en abusez. Heureusement pour eux, cette fonction n’est active qu’en mode Sport +.

Par rapport à l’Elantra normale, cette N a reçu une mise à niveau technique avancée au chapitre du châssis. Regardez dans le coffre arrière et vous trouverez un ensemble de barres de renfort peintes en rouge tout juste derrière les dossiers de sièges. Un différentiel à glissement limité à commande électronique ainsi que des amortisseurs adaptatifs relient cette Elantra à la route et peuvent ajuster le comportement en fonction du mode de conduite sélectionné.

Caractère inébranlable

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

En accélération, le système de turbocompression de l’Elantra N souffre d’un délai minime, fournissant ainsi la puissance de manière immédiate. Les portions droites de la piste constituaient des endroits propices pour appuyer sur le bouton N Grin Shift (NGS) qui augmente la puissance à 286 chevaux pendant 20 secondes en optimisant le calibrage de la transmission et du turbocompresseur.

La transmission DSG à 8 vitesses s’est prouvée méthodique dans ses changements de vitesse, et son opération via les palettes au volant est idéale. Certes, les puristes adoreront la boite de vitesses manuelle à 6 vitesses plus lente mais plus flexible et dynamique avec son levier à courte course.

Une fois à la fin de la ligne droite et en zone de freinage, nous avons fermement enfoncé la pédale de frein pour réaliser que nous avions agi beaucoup trop tôt, car le système hydraulique de l’Elantra N s’était déjà prérempli lorsque nous avions levé le pied de l’accélérateur, préparant ainsi les étriers pour qu’ils pincent promptement les disques ventilés (360 millimètres à l’avant et 314 à l’arrière).

En sortie de virage, le différentiel à glissement limité à commande électronique ainsi que la suspension adaptative travaillaient en équipe pour suivre à la lettre les instructions précises de la direction.

Pour ceux qui n’ont pas l’intention de s’aventurer sur la piste, le caractère de l’Elantra N peut sembler un peu trop enthousiaste avec sa conduite légèrement houleuse. Mais les amortisseurs en mode normal font tout de même un bon travail pour atténuer les imperfections en conduite de tous les jours.

Après avoir conduit la Veloster N à quelques reprises avant cet essai, nous avions le sentiment (agrémenté de quelques attentes) que l’Elantra portant la même lettre serait à la hauteur. Elle n’émule pas l’expérience unique des berlines sportives allemandes; elle a son propre caractère, ses qualités et ses imperfections.

Elle incarne somme toute l’engagement de Hyundai qui vise à commercialiser des voitures agréables à conduire, une stratégie tout à fait rafraichissante pour ce constructeur. La Hyundai Elantra N 2022 sera disponible chez les concessionnaires au début de l’année 2022. Les prix seront dévoilés plus près de cette date.

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

2022 Hyundai Elantra N | Photo: Louis-Philippe Dube

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';