Honda veut rattraper les VÉ concurrents avec une nouvelle division

2023 Honda HR-V | Photo: Olivier Delorme
  • Le constructeur va consolider ses plans d’électrification pour tous ses programmes de développement de véhicules en Avril.

  • Honda va aussi combiner ses six divisions régionales en trois unités.

  • Cela devrait aider la compagnie à rejoindre Tesla et BYD.

Les constructeurs automobiles japonais ont été assez lents à réagir en matière d’électrification, mais Honda veut désormais rattraper ses rivaux en créant une nouvelle division.

Face aux succès impressionnants de Tesla et du constructeur chinois BYD dans le domaine des VÉ, Honda a décidé d’accélérer son processus d’électrification qui dépend actuellement de partenaires tels que General Motors et Sony.

La nouvelle division Business Development Operations entrera en vigueur le 1er avril et regroupera les efforts d’électrification de Honda au sein de ses divisions automobile, motocyclette et produits électriques.

En outre, Honda regroupera ses six opérations régionales actuelles en trois nouvelles : Amérique du Nord, Chine et régions associées, et le reste du monde (Océanie, Asie, Europe, Moyen-Orient, Afrique, Amérique du Sud).

Ces trois régions évolueront vers l’électrification à leur propre rythme et recevront des modèles uniques qui ne seront peut-être pas partagés avec d’autres régions.

Selon Honda, cela l’aidera à accélérer son rythme d’électrification sur des marchés clés tels que les États-Unis et la Chine.

À l’heure actuelle, Honda n’a aucun véhicule électrique à proposer en Amérique du Nord, mais cela devrait être rectifié en 2024 avec l’arrivée du Prologue et de l’Acura ZDX, tous deux basés sur la plateforme Ultium de GM.

Ces modèles seront suivis d’un autre, conçu en collaboration avec Sony, qui devrait sortir d’une usine Honda nord-américaine en 2026.

Comme ces modèles avaient été annoncés bien avant la création de la nouvelle division, les effets de la restructuration du constructeur pourraient se manifester par le lancement d’autres VÉ dans un délai similaire.

De même, la société n’a pas précisé si ses projets de lancer 30 nouveaux véhicules électriques dans le monde et de produire 2 millions de VÉ par an d’ici 2030 sont toujours d’actualité ou s’ils pourraient être bonifiés par la nouvelle division.

Source : Automotive News

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement