Ford pourrait travailler sur une plateforme hautement modulaire pour ses véhicules électriques

Brevet Ford pour une plateforme modulaire | Photo: USPTO
  • Des documents de brevets montrent que cette plateforme pourrait s’adapter à tout, des camions jusqu’au coupés sportifs.

  • Ce concept implique trois sous-châssis qui peuvent être attachés à des rails de différentes longueurs.

  • Une telle idée pourrait réduire considérablement les coûts de production, mais elle requerrait un grand investissement initial.

Des documents publiés par l’Office américain des brevets et des marques (USPTO) montrent que Ford pourrait travailler sur une plateforme hautement modulaire pour ses futurs véhicules électriques.

Les plateformes modulaires ne sont pas une idée nouvelle dans le monde de l’automobile, et de nombreux constructeurs ont choisi cette voie pour rentabiliser leurs futurs véhicules électriques, mais Ford semble vouloir aller plus loin que la plupart des constructeurs avec ce concept.

En effet, le constructeur affirme que sa solution de plateforme modulaire pourrait s’adapter à tous les types de véhicules, des pick-up Super Duty de grande taille aux voitures de sport compactes.

Le cœur de l’idée réside dans les trois sous-cadres standardisés qui pourraient être utilisés dans n’importe quel véhicule avec des changements minimes.

Brevet Ford pour une plateforme modulaire | Photo: USPTO

À l’aide d’un sous-cadre central construit autour de la batterie, ainsi que de sous-cadres avant et arrière comprenant les systèmes de suspension, de direction et de propulsion, les ingénieurs de Ford n’auraient qu’à relier ces éléments à des rails de cadre et à des traverses de la longueur appropriée au type de véhicule qu’ils souhaitent créer.

On obtient ainsi ce que l’on appelle un châssis skateboard, puisque tous les éléments mécaniques sont contenus dans une seule couche boulonnée sous la carrosserie.

Grâce à l’utilisation de matériel de fixation universel, Ford indique dans sa demande de brevet que les moteurs et l’équipement de contrôle pourraient être échangés dans le cadre d’ensembles de performance disponibles, une autre façon d’offrir plus d’options aux acheteurs sans entraîner d’augmentation significative des coûts de production.

Brevet Ford pour une plateforme modulaire | Photo: USPTO

Les documents indiquent également que les sous-châssis avant et arrière peuvent être installés en position inversée afin d’augmenter ou de réduire la garde au sol pour les camions, les VUS et les voitures de sport.

Si l’utilisation de ce niveau de modularité pour ses futures plateformes de véhicules électriques permettrait sans aucun doute à Ford de réaliser d’importantes économies en termes de production et d’ingénierie, elle impliquerait également un investissement initial massif pour adapter ses usines à un processus de production qui serait très différent des activités de fabrication automobiles traditionnelles.

Étant donné que les constructeurs déposent souvent des brevets sur des technologies et des processus de production qu’ils n’utilisent finalement pas sur les véhicules de série, il se peut que les modèles construits à l’aide de cette architecture modulaire n’arrivent jamais dans les salles d’exposition de Ford. Seul l’avenir nous le dira.

Brevet Ford pour une plateforme modulaire | Photo: USPTO

Source : Motor Authority

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement