Premier essai Fiat 500e 2024: l’électrique la moins chère relève-t-elle le défi?

Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer
Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer

Alors qu’on entrevoyait tous le pire pour la marque Fiat en Amérique du Nord, voilà qu’elle renaît de ses cendres en 2024. En effet, Fiat débarque tout juste avec une déclinaison de sa mignonne 500 qui devient la voiture électrique la moins chère du marché. 

 

  • La Fiat 500e 2024 peut parcourir jusqu’à 227 kilomètres en mode tout électrique. 

  • Elle est offerte à partir de 39 995 $. 

  • Elle se qualifie aux crédits gouvernementaux qui totalisent 12 000 $. 


 

Chez Stellantis ces dernières années, un véritable éléphant blanc se trouvait dans la pièce. Et cette bête portait l’écusson Fiat. Alors que les concessionnaires ont petit à petit transformé leur studio Fiat en espace consacré à la marque Jeep et que le constructeur gardait la marque sur le respirateur artificiel en proposant de manière théorique le VUS urbain 500X, le malaise était profond et l’avenir était on ne peut plus incertain. Pourtant, voilà qu’on donne un nouvel élan à la marque en commercialisant, cette fois, la déclinaison électrique de la Fiat 500 sur le marché nord-américain. 

 

Ecolo auto s’est déplacé à Miami en Floride pour participer au lancement nord-américain de la Fiat 500e 2024. Voici le résumé complet de nos premières impressions après un bref essai routier en milieu urbain. 

Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer
Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer

Toujours aussi mignonne 

 

Bourrée de défauts, la Fiat 500 a toujours été constante au chapitre de l’esthétisme. Certes, il y a eu un creux de vague avec la Cinquecento au cours des années 1990, mais elle a vite su retrouver sa bouille d’antan. La nouvelle Fiat 500e 2024 conserve ce même air aussi attachant que par le passé. Sa forme générale est un clin d’oeil perpétuel au modèle originel. Aussi, il est intéressant de noter l’absence commune de grille de calandre entre la première Fiat 500 et le modèle 500e. Dans le cas du modèle d’époque, le fait que son moteur soit localisé à l’arrière faisait en sorte qu’une grille de calandre n’était pas nécessaire. Idem pour le modèle électrique qui n’en a pas besoin non plus. 

 

Également, ses concepteurs ont intégré quelques éléments stylistiques de type oeuf de Pâques (ou Easter eggs, si vous préférez). Le chargeur sans-fil pour appareil mobile reprend la vue de la ville de Turin (là où est assemblée la 500e), la poignée de porte intérieure intègre le dessin de la Fiat 500 de première génération, etc. 

 

Bref, la Fiat 500 a toujours été fort mignonne et au cours de sa transition électrique, elle n’a pas perdu son charme d’antan. 

Semblerait que Fiat envisage d’ajouter un moteur à essence à la nouvelle 500e

L’électrique urbaine 

 

La nouvelle Fiat 500e 2024 est un premier véhicule électrique commercialisé par Stellantis en Amérique du Nord. Or, il faut savoir que sous le règne de FCA, les états de la Californie et de l’Oregon ont eu droit à une Fiat 500 électrique il y a quelques années. Elle est vite tombée dans l’oubli. 

 

Pour 2024, Fiat débarque avec un produit plus abouti et dont la distribution est élargie. Grâce à son moteur électrique, la 500e développe une puissance de 117 chevaux et un couple de 162 lb-pi. Ces chiffres peuvent paraître petits, certes, mais la Fiat 500e est, elle aussi, toute petite et relativement légère pour un véhicule électrique. Au fil des kilomètres parcourus en milieu urbain, on a été à même de constater qu’elle était agile et nerveuse. Ses accélérations en ville sont suffisantes. L’impression de conduire un go-kart est au rendez-vous. Dans les mois à venir, il sera intéressant de la mettre à l’essai, par exemple, sur l’autoroute 20 entre Montréal et Québec par une journée venteuse d’hiver. 

Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer
Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer

Quant à la batterie, sa capacité est de 42 kWh et l’autonomie s’élève à 227 kilomètres. Encore une fois, force est de constater que ces chiffres sont petits et ils nous confirment la vocation urbaine de la Fiat 500e 2024. Au terme de notre essai routier réalisé dans les rues de Miami, l’ordinateur de bord affichait une consommation de 16,1 kWh/100 kilomètres, ce qui est assez peu. Les ingénieurs ont prévu trois modes de conduite avec la 500e: Normal, Range et Sherpa. Comme vous vous en doutez, le mode Normal correspond à l’utilisation dite normale de la voiture. Le mode Range permet la conduite à une seule pédale et la régénération est plus agressive. Enfin, le mode Sherpa est à utiliser lorsque l’on anticipe un manque d’autonomie. Ce mode éteint les sièges chauffants et le dégivreur de la lunette arrière en plus de limiter la puissance et la vitesse maximale. 

Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer
Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer

Un prix qui fait d’elle l’automobile électrique la moins chère 

 

La Fiat 500 effectue un retour remarqué en devenant carrément la voiture électrique la moins chère du marché automobile actuel. La Fiat 500e 2024 est offerte à partir de 39 995 $. Elle se qualifie pour la subvention provinciale de 7000 $ de la part du gouvernement du Québec d’ici le 31 décembre prochain. Elle répond également aux critères de la subvention fédérale de 5000 $. Essentiellement, les subventions actuelles totalisent 12 000 $. 

 

Le modèle de base est identifié par l’appellation “Red”. Cela étant dit, les consommateurs peuvent opter pour d’autres coloris comme le noir et le blanc. 

 

Sachez que Fiat propose aussi la version La Prima moyennant 5000 $ supplémentaire. Celle-ci a droit aux mêmes subventions. Elle reçoit de l’équipement supplémentaire comme les phares de route automatiques, les rétroviseurs chauffants, le régulateur de vitesse adaptatif et la chaîne audio JBL à sept haut-parleurs. Bien que cette déclinaison hérite d’accessoires et d’équipements supplémentaires, nous jugeons que la Fiat 500e 2024 est intéressante si l’on s’en tient à un prix proportionnel à son format. Autrement dit, plus on monte en gamme, plus on perd de l’intérêt. 

Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer
Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer

À bord, on remarque que l’aménagement a été bien exécuté. Malgré qu’il s’agisse d’une voiture citadine, l’espace à l’avant est suffisant et le dégagement pour la tête est bon. On note l’utilisation de nombreuses pièces de plastique dur et noir, ce qui donne une impression de produit bon marché. Cela étant dit, à l’arrière, les places sont exiguës. Au centre de la planche de bord, on retrouve un écran tactile de 10,25 jumelé à la technologie UConnect 5. Le tout est clair et simple à utiliser. 

Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer
Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer

Seulement au Québec et en Colombie-Britannique pour le moment 

 

La Fiat 500e 2024 arrivera chez les concessionnaires dans les semaines à venir. Il est intéressant de souligner qu’elle sera réservée exclusivement aux marchés de la Colombie-Britannique et du Québec. Ces deux provinces ont été identifiées comme étant les plus susceptibles de compter un grand nombre d’acheteurs pour ce modèle. Chez nos voisins du sud, la 500e sera disponible dans tous les états. 

 

À compter de 2025, Fiat entend la rendre disponible partout au pays. Aucun changement ne sera apporté au produit pour l’an prochain. Au Québec, seulement 38 concessionnaires sont autorisés à vendre la Fiat 500e 2024. 

Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer
Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer

Une fiabilité à prouver 

 

C’est en 2011 que Fiat a effectué son retour au Canada. S’en est suivi un festival de péripéties et de nombreuses ratées sur le plan de la fiabilité. Les essais ont été nombreux de même que les erreurs. On se sent donc comme un chat échaudé face à la venue de la nouvelle 500e 2024. Alors, avant de s’emballer et de la recommander chaudement, la nouvelle petite électrique devra faire ses preuves. Cela dit, on peut être rassuré par le fait que le modèle circule déjà sur les routes depuis quelques années ailleurs dans le monde. Il restera à voir comment les choses se dérouleront en Amérique du Nord. 

 

En bref 

 

En résumé, la Fiat 500e 2024 conserve son charme d’antan. Les précédents modèles à essence étaient des véhicules citadins. Cette nouvelle version électrique l’est également. Notons que son aménagement intérieur est réussi et qu’elle est très plaisante à conduire. Toutefois, la nouvelle Fiat 500e 2024 devra prouver sa fiabilité avant qu’on puisse la recommander librement. 

Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer
Fiat 500e 2024 | Crédit: Germain Goyer

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement