var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai Routier Toyota RAV4 2013 – Suspension… sèche?

Essai Routier Toyota RAV4 2013 – Suspension… sèche?

Les produits Toyota se retrouvent dans à peu près tous les segments de l’industrie automobile. Si l’on compte les véhicules Lexus, les voitures du manufacturier nippon sont réellement présentes dans toutes les catégories. Et, dans presque toutes ces catégories, la marque Toyota représente généralement le choix des acheteurs à la recherche d’une conduite davantage axée sur le confort que sur les performances et la tenue route.

2013 Toyota RAV4

Jusqu’à cette année, le Toyota RAV4, compétiteur important de la catégorie des VUS compacts, ne faisait pas exception à la règle. Après une semaine au volant du nouveau RAV4 2013 par contre, l’on se demande si Toyota n’a pas voulu rajouter plus de sportivité à son petit utilitaire même si cela devait venir au détriment du confort des occupants.

Habitacle

Nous reviendrons au comportement routier dans la prochaine section et commençons tout d’abord par l’habitacle du nouveau Toyota RAV4 2013. Contrairement à bien des véhicules que nous avons le plaisir d’évaluer, le Toyota RAV4 que nous avions en notre possession pour une semaine n’était pas une version tout équipée. En fait, il s’agissait du modèle à traction avant LE avec Groupe Avancé qui rajoute notamment la caméra de recul, un système de son à 6 haut-parleurs et un écran central tactile de 6.1 pouces.

Offerte à partir de 24 790$, cette version sera assurément plus populaire que les versions XLE et Limited qui sont mieux équipées oui, mais également plus cher de plusieurs milliers de dollars. La bonne nouvelle c’est que la version LE affiche un habitacle réussi d’un point de vue esthétique qui est également bien construit et qui utilise des matériaux de bonne qualité pour sa finition.

En d’autres mots, nous n’avons pas l’impression d’être dans le modèle entré de gamme. De plus, le tableau de bord ainsi que la console centrale du Toyota RAV4 2013 sont faciles à apprivoiser au quotidien tout en affichant un style moderne. Finalement, les espaces de rangement pleuvent à l’intérieur et seront appréciés des familles.

2013_Toyota_RAV4-18

Un autre élément qui sera apprécié des familles est l’espace offert à l’intérieur du nouveau RAV4. Le dégagement pour les jambes à la banquette arrière sera en mesure d’accueillir même de grands adultes confortablement. L’espace pour la tête et les coudes, que vous soyez assis en avant ou en arrière, est également sans reproches. Le coffre offre quant à lui 1 090 litres avec tous les sièges en place et 2 080 litres avec la banquette arrière rabattue. Le RAV4 offre donc l’un des espaces de chargement les plus vastes de sa catégorie. Il fait mieux à cet égard que le Honda CR-V, le Subaru Forester, le Mazda CX-5 et le Ford Escape, pour nommer que ceux-là. En plus, Toyota a remplacé le hayon qui s’ouvrait à l’horizontale par un hayon plus conventionnel s’ouvrant vers le haut.

En route

Aussi bien le dire tout de suite, nous nous attendions à ce que le RAV4 2013 offre une conduite feutrée et apaisante, mais n’avions pas vraiment d’attente du côté des performances. Eh bien, nous avons été surpris de constater que la suspension était assez sèche lorsque la chaussée se dégradait et que sur l’autoroute, les bruits de vents et de roulement devenaient un tantinet agaçants. Inversement, les accélérations étaient assez vives pour cette catégorie tandis que les reprises inspiraient confiance. Certains en seront contents, d’autres seront déçus, mais il n’en demeure pas moins que ce n’est plus le RAV4 que nous connaissions.

Un seul moteur figure au catalogue cette année puisque Toyota a pris la sage décision d’éliminer le moteur V6, peu économique et peu populaire auprès des acheteurs. Si le quatre-cylindre de 2.5 litres tiré de l’ancienne génération offre toujours 172 chevaux et 170 lb-pi de couple, la transmission automatique compte désormais deux rapports de plus qui font toute la différence tant au niveau de l’économie d’essence que des performances.

Le Toyota RAV4 2013 est en mesure d’atteindre 100 km/h en 8.9 secondes, un gain de plus d’une seconde par rapport à la génération précédente. De plus, le moteur ne semble pas craindre d’être exploité et répond présent dès que l’on appuie sur la pédale droite. Donc côté performance, il s’agit d’une nette amélioration comparativement à l’ancienne génération.

Par contre, l’on se répète, nous avons trouvé le RAV4 un peu trop sec à notre gout. Tout le monde aura une définition différence d’une conduite brusque, mais il est recommandé d’essayer le RAV4 sur des routes délabrées avant de signer le contrat d’achat.

Si vous prévoyez utiliser votre RAV4 majoritairement en ville, vous serez heureux d’apprendre que le VUS compact de Toyota offre une excellente visibilité tandis que la caméra de recul permet de stationner le véhicule en un tour de main.

2013 Toyota RAV4

Économie d’essence

Alors là, Toyota a fait du bon travail. Le RAV4 2013 à traction avant affiche une consommation de 8.7 litres aux 100 kilomètres en ville et 6.4 litres aux 100 kilomètres sur autoroute. Lors de notre essai, nous avons obtenu une moyenne de 7.7 litres aux 100 kilomètres tandis que nous avons été en mesure de descendre sous la barre des 7.0 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute tant que nous ne dépassions pas 110 km/h. Bref, le nouveau Toyota RAV4 affiche une consommation d’essence plus que raisonnable compte tenu des dimensions et du poids du véhicule.

Notez également que le Toyota RAV4 2014 offre trois modes de conduite : Normal, ECO et Sport. Le mode ECO permet d’améliorer la consommation d’essence en ajustant les paramètres du véhicule afin de privilégier une conduite plus économique.

Conclusion

Il n’y a pas de doute que le Toyota RAV4 2013 est un excellent véhicule utilitaire sport en mesure de bien rivaliser dans le segment le plus achalandé de l’industrie automobile. Cela étant dit, sa suspension peut être un peu sèche et ne plaira pas aux acheteurs en quête d’un VUS confortable. Par contre l’espace intérieur plaira lui aux consommateurs ayant besoin d’espace. Et n’oublions pas son économie d’essence impressionnante.

Les produits Toyota se retrouvent dans à peu près tous les segments de l’industrie automobile. Si l’on compte les véhicules Lexus, les voitures du manufacturier nippon sont réellement présentes dans toutes les catégories. Et, dans presque toutes ces catégories, la marque Toyota représente généralement le choix des acheteurs à la recherche d’une conduite davantage axée …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 80%
Habitacle - Espace - 90%
Sur la route - Confort - 60%
Sur la route - Performance - 75%
Sur la route - Agrément - 65%
Économie d'essence - 80%
Hiver (4WD) - 95%

78%

Note Globale

Votre évaluation: 2.23 ( 9 votes)

Images

Specifications écologiques

CatégorieValeur
Consommation en Ville (litres/100km)8.7 litres
Consommation sur Autoroute (litres/100km)6.4 litres
Autonomie Approximative690 km
Réservoir60 litres
Coût Aller-Retour Montréal-Québec49.28$
Coût du Plein84.00$
Émission CO2 Annuelle3 542 kg
CarburantOrdinaire
Prix de base23 790$

Spécifications techniques

CatégorieValeur
CatégorieValeur
Moteur4 Cylindres, 2.5 Litres
Puissance176 ch @ 6 000 tr/min
Couple172 lb-pi @ 4 100 tr/min
TransmissionsAutomatique 6 rapports
0-100 km/h8.9 sec
80-120 km/hn.d
100-0 km/hn.d.
Capacité de Remorquage680 kg
Coffre1087 à 2076 litres
Places Assises5
Longueur4 570 mm
Largeur1 845 mm
Hauteur1 660 mm
Empattement2 660 mm
Diametre de Braquagen.d.

2 commentaires

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';