Essai routier du Kia Sorento SX PHEV 2022 : Tous les critères sont remplis, sauf un

2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
  • – Le prix de base au Canada du Kia Sorento 2022 est de 34 595 $ au Canada.

  • – La version hybride débute à 36 695 $.

  • – Le saut de 8 000 $ entre la version hybride LX et la version PHEV EX est difficile à accepter au nom de l’efficacité.

Les progrès de Kia en tant que constructeur automobile sont tout à fait remarquables. Après des débuts extrêmement modestes il y a à peine 25 ans, Kia propose aujourd’hui des véhicules grand public parmi les plus inspirés et les mieux équipés sur le plan technologique, et n’ont de commun avec le passé que le nom de la marque. Le nouveau Sorento PHEV (hybride enfichable) 2022 pourrait bien être le plus grand bond en avant de Kia en matière de véhicule à moteur à combustion interne.

Il y a une dizaine d’années, je recommandais les véhicules Kia et Hyundai aux membres de ma famille et à mes amis. J’ai exprimé mes regrets à ce sujet dans un certain nombre d’articles et de vidéos, mais, pour les besoins de cet essai, je laisse les explications de côté. Par contre, disons que si l’une de ces personnes revenait dans un magasin Kia avec son Sportage 2012 en quête d’un nouveau véhicule, elle croirait être entrée dans la salle d’exposition d’un constructeur allemand haut de gamme.

2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme

Haut de gamme à l’extérieur et à l’intérieur

Si l’on se concentre sur le nouveau Sorento, on peut dire qu’il s’agit d’un VUS extrêmement attrayant. De la version de base jusqu’au SX, la face avant du Sorento et ses lignes ciselées lui confèrent du sérieux, une robustesse et une dose de luxe. Les feux à DEL, les jantes en alliage de 19 pouces et la calandre caractéristique de Kia se combinent pour donner au VUS un air pratiquement riche.

L’évolution de Kia est encore plus frappante une fois à bord. Le SX testé est équipé d’un tableau de bord numérique Supervision de 12,3 pouces qui se fond dans une interface multimédia de 10,25 pouces avec navigation. En bref, cette configuration semble tout droit sortie d’une Mercedes-Benz. Le plus inouï, c’est que les écrans ne représentent qu’une petite partie du tableau de bord du Sorento.

2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme

Que ce soit les multiples matériaux bien assemblés, les bouches d’aération ou la console centrale fonctionnelle et très bien conçue, tout est incroyablement attrayant et de qualité. L’ergonomie est très bonne et l’utilisation audacieuse de cuir bleu pour les sièges avec accents de même couleur que l’on retrouve partout est fantastique.

L’habitacle du Sorento est spacieux et aéré. La troisième rangée reste mieux adaptée pour loger les enfants, mais les sièges capitaines de la deuxième rangée permettent d’accéder facilement à l’arrière. Les sièges du milieu sont chauffants (EX+ et SX) et sont soutenant et confortables. À l’avant, le conducteur et le passager ne manquent de rien, car il y a beaucoup d’espace de rangement et les sièges eux-mêmes sont plutôt agréables.

2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme

En bref, le Sorento, à partir de la version EX, n’est rien de moins qu’un véhicule de quasi-luxe.


HEV vs PHEV

Avant d’aborder l’expérience de conduite, j’aimerais mentionner les prix des versions hybrides et PHEV. Au Canada, la version hybride LX de base coûte 36 695 $, tandis que la version PHEV EX de base coûte 44 995 $. La comparaison directe pour le EX PHEV se fait avec le EX hybride, dont le prix est de 41 995 $.

En bref, le PHEV comprend une batterie plus puissante, un moteur électrique supplémentaire et des phares antibrouillard — un ensemble considérable pour seulement 3 000 $. Les principaux avantages du PHEV sont l’autonomie de 51 km (en hiver, l’autonomie peut diminuer énormément), la puissance supplémentaire et l’accès aux incitatifs fédéraux et provinciaux.

2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme

L’avantage n’est en réalité qu’un désavantage

La réalité est que la consommation de carburant, dans le monde réel, et même avec une batterie pleine ou presque pleine, est pire que celle de l’hybride. J’ai obtenu une moyenne de 7,5 L/100 km, soit près de 1 L/100 km de plus que la cote estimée de l’hybride. À de nombreuses reprises, le moteur à combustion interne interrompait constamment l’élan du véhicule, probablement en raison de la température ambiante extérieure et des besoins en énergie du système, même avec un très léger coup d’accélérateur. Et l’augmentation de la puissance, de 227 à 261 chevaux pour le PHEV par rapport à l’hybride, ne sert qu’à compenser la pénalité de poids de plus de 400 livres causée par la batterie et le moteur électrique.

Au nom de l’efficacité dans le monde réel, le PHEV ne vaut pas l’investissement. Si tous les accessoires frivoles de luxe sont superflus pour vous, économisez l’argent et achetez la version hybride LX. Quoi qu’il en soit, les deux versions sont animées par un moteur 4 cylindres turbocompressé de 1,6 litre jumelé à une transmission automatique à 6 rapports. Les performances générales sont décentes grâce au couple de 258 lb-pi inclus (le même pour les deux versions), mais la réponse de l’accélérateur est un peu terne, peu importe le mode de conduite choisi.

2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme

La qualité de roulement est généralement bonne. Je ne qualifierais pas l’expérience de conduite de raffinée, mais elle est certainement comparable à celle de tout autre VUS hybride intermédiaire. En réalité, tout ce qui concerne la conduite est dans la moyenne, ce qui signifie qu’elle répondra à toutes les attentes.


Pas la version PHEV, comme toujours

La conclusion est encore une fois d’éviter le PHEV si l’efficacité est le réel but recherché. Il est vrai qu’avec les rabais fédéraux et provinciaux, le Sorento PHEV peut s’avérer légèrement moins cher sur le papier que l’hybride, mais si le plan est de garder la Kia pendant plus de quatre ans, les coûts complets seront plus importants.

Dans cette catégorie, le Toyota RAV4 Prime est encore une option décente, surtout avec l’ajout du SE PHEV, mais le nombre croissant de VUS électriques fera rapidement des PHEV une technologie ancienne.

2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme
2022 Kia Sorento SX PHEV | Photo: Olivier Delorme

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement